Farouk Bouasker aux députés : « Les élections se dérouleront dans les délais »

 

A propos de l’installation de la deuxième chambre parlementaire, Bouasker a indiqué qu’elle sera mise en place fi n mars ou début avril prochains. Et d’ajouter que juste après l’installation des 279 Conseils locaux élus, l’Isie organisera des élections indirectes pour la mise en place des 24 Conseils régionaux et 5 Conseils des districts.

Le président de l’Instance supérieure indépendante des élections, Farouk Bouasker, a indiqué, hier, devant les députés de l’Assemblée des représentants du peuple, que l’instance est prête à organiser des législatives partielles pour les sept sièges parlementaires restés vacants. Ces sièges réservés à sept circonscriptions électorales à l’étranger sont restés vacants faute de candidats aux dernières législatives de 2022.
Une fois cette vacance constatée, a ajouté Bouasker, le Parlement devra adresser une correspondance à l’instance des élections. Celle-ci peut donc organiser des législatives partielles dans les sept circonscriptions en question, dans un délai de trois mois, a-t-il souligné, dans sa réponse aux interventions des parlementaires, lors de la plénière consacrée à l’examen du projet de budget de l’Isie au titre de 2024. L’Assemblée des représentants du peuple est composée de 161 sièges. Actuellement, seuls 154 élus siègent au Parlement. Les sept autres postes que devaient gagner les élus de certaines circonscriptions à l’étranger sont restés vacants.
Concernant les prochaines échéances électorales, prévues en 2024, le président de l’Isie a déclaré que «les élections périodiques se dérouleront dans les délais», qui seront, à leur tour, fixés quelques mois avant la date prévue» du
scrutin.
A propos de l’installation de la deuxième chambre parlementaire, Bouasker a indiqué qu’elle sera mise en place fi n mars prochain ou début avril 2024. Et d’ajouter que juste après l’installation des 279 Conseils locaux élus, l’Isie organisera des élections indirectes pour la mise en place des 24cConseils régionaux et 5 Conseils des districts, avant le parachèvement du processus, par l’installation du Conseil national des régions et des districts. Ce processus devrait prendre un mois et demi, a-t-il conclu

Laisser un commentaire