Ligue des champions | Groupe C – 3e journée – ESS-Al Hilal (Ce soir 20h00) : Ne pas abdiquer !

 

C’est le message transmis au staff technique et aux joueurs, cette semaine. Les responsables étoilés veulent toujours croire en une possible qualification aux quarts de finale malgré les défaites concédées lors des deux premières journées de la phase de groupes.

On ne peut pas dire que les Etoilés ont commencé de la plus belle des manières la phase de groupes de la Champions League en essuyant deux échecs, d’abord devant l’Espérance à Radès puis, toujours à  Radès, face à Petro Luanda. A chaque fois, l’Etoile a essuyé un échec par deux buts à zéro. Un score qui en dit long sur les dispositions défensives des Etoilés.

S’adressant aux joueurs au début de la préparation en prévision de l’explication de ce soir contre la formation soudanaise d’Al Hilal, le directeur sportif Zied Jaziri a transmis un message clair au staff technique et aux joueurs : «Ne pas abdiquer malgré les défaites concédées lors des deux premiers matches. Les chances de qualification aux quarts de finale étant toujours intactes».

Les responsables étoilés veulent toujours croire en une possible qualification aux quarts de finale malgré les deux faux-pas. Il faudra que les joueurs concrétisent les vœux de leurs dirigeants sur le terrain, à commencer par l’explication de ce soir contre une formation soudanaise qui cherchera à confirmer son réveil après la large victoire obtenue la semaine dernière contre l’Espérance.

Jacques Mbé, un renfort de taille !

Ce soir, Imed Ben Younes récupérera un joueur et pas le moindre. Il s’agit de Jacques Mbé qui reprend du service après avoir purgé sa suspension. Et ce n’est pas la seule bonne nouvelle pour le coach étoilé. En effet, l’infirmerie se désemplit, étant que Ghofrane Naouali est rétabli de blessure. Ceci dit, Assil Jaziri, qui s’est blessé à la cheville aux entraînements il y a quelques jours, a rechuté. Il est annoncé incertain !

Côté tactique, il est possible qu’Imed Ben Younes revienne à une défense avec deux axiaux. Khemiri ou Ghdammssi sont en ballotage pour épauler Jelassi à moins que le coach étoilé persiste à opter pour une défense à trois axiaux qui n’a pas eu, d’ailleurs, l’effet escompté puisque l’Etoile a encaissé quatre buts lors des deux premiers matches. La meilleure défense est l’attaque : Imed Ben Younes aura sans doute à gagner en prenant plus de risques devant. Avec le retour de Jacques Mbé, le potentiel de Youssef Abdelli (qui devra jouer sur sa vraie valeur) et l’envie de Raki Aouani de regagner la confiance des supporters, l’attaque étoilée est en mesure de marquer ses premiers buts en phase de groupes de la C1 africaine. En tout cas, c’est la dernière chance qui se présente aux Etoilés pour rêver d’un retour en force sur ce groupe.

Laisser un commentaire