La cérémonie des obsèques nationales du président Béji Caid Essebsi, décédé, jeudi 25 juillet, jour de la fête de la République, à ‎l’hôpital militaire de Tunis, ont eu lieu, samedi, au palais de Carthage.‎

Elle s’est déroulée dans une ambiance ‎solennelle et de grand recueillement, en présence de nombreuses ‎personnalités nationales et diplomatiques ainsi que des chefs d’Etat et de ‎gouvernement.‎

Le président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) ‎Mohamed Ennaceur a prononcé l’oraison funèbre du disparu.‎

Présent à la cérémonie des obsèques, le président français Emmanuel Macron a livré un ‎‎discours posé. ‎ » La France accompagne le peuple tunisien en ce moment de deuil « , a-t-‎il affirmé, faisant part de son admiration pour la dignité, la force et la ‎sérénité qui ont marqué le peuple tunisien durant ces jours derniers.‎

Et d’ajouter : Je salue la dignité du peuple tunisien qui se tient aux côtés ‎de son défunt président « .‎

Le président français a rendu un vibrant hommage à la mémoire du ‎président Béji Caïd Essebsi, le qualifiant d’homme  » courageux  » de ‎‎ » combat  » et de  » sagesse  » qui aura présidé son ‎pays dans un moment essentiel de son histoire, où il a ‎œuvré à instaurer la paix et la stabilité dans la ‎région, l’égalité successorale hommes-femmes, la ‎démocratie et le progrès.‎

 » Premier président de la deuxième République, feu Caïd Essebsi dispose ‎d’une grande force de conviction et de sagesse « , a encore souligné Macron, ‎rappelant que l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne lui avait rendu un ‎vibrant hommage, jeudi dernier, en présentant ses condoléances à sa famille ‎et à l’ensemble du peuple tunisien.‎

Le Président français a, en outre, présenté à la famille du Président Béji ‎Caïd Essebsi ses sincères condoléances.

(Photo : © Présidence Tunisie رئاسة الجمهورية التونسية)

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire