Les Tunisiens réservent des obsèques populaires à Caïd Essebsi

 Après la cérémonie officielle au cours de laquelle des hommages lui ont été rendus par les délégations étrangères et membres des missions diplomatiques accréditées à Tunis, les obsèques de Béji Caïd Essebsi ont revêtu un caractère populaire. Les Tunisiens sont sortis dans les rues pour un dernier adieu.

En quittant le Palais de Carthage le cortège funèbre s’est arrêté une première fois devant la caserne militaire d’El Aouina où les officiers de la Garde nationale ont effectué le salut militaire.

Le convoi a ensuite traversé l’Avenue Mohamed V dans la capitale avant de s’arrêter durant quelques minutes à la rencontre d’un rassemblement de citoyens qui se sont massés des deux cotés de la l’Avenue en entonnant l’hymne national et lançant des fleurs au passage du cercueil. A l’Avenue Habib Bourguiba une parade de trois avions a lancé un panache de fumée aux couleurs du drapeau national.

Après l’arrivée du cercueil aux environs de 14H40 au cimetière du Jellaz, la prière funéraire (Salat El Janaza) a été effectuée dans la cour du mausolée de Belhassan Chedli, pendant que des centaines de Tunisiens attendaient dehors dans une ambiance de recueillement.

Le président de la République par intérim Mohammed Ennaceur, le Chef du gouvernement Youssef Chahed, le premier vice-président chargé des affaires du parlement Abdefattah Mourou, le Mufti de la République, des membres du gouvernement et des personnalités nationales ont accompagné Béji Caïd Essebsi à sa dernière demeure.

La procession funèbre avait quitté le Palais présidentiel aux environs de 12H35 après la cérémonie officielle au cours de laquelle son compagnon de combat Mohamed Ennaceur lui a rendu un émouvant hommage avant de donner la parole aux hôtes de la Tunisie. Les condoléances ont été ensuite présentées aux membres de la famille, au président de la République par intérim Mohamed Ennaceur et au chef du gouvernement.

Laisser un commentaire