Les dirigeants politiques mettent en exergue « l’habileté politique de Béji Caïd Essebsi, sa détermination à renforcer les relations extérieures de la Tunisie et à faire réussir la transition démocratique dans le respect de la Constitution, des droits de l’Homme et des libertés ».
Plusieurs dirigeants notamment arabes, africains et européens ont réagi à l’annonce de la mort de Béji Caïd Essebsi. Dans des messages de condoléances, ces dirigeants ont mis en exergue son « habileté politique, sa détermination à renforcer les relations extérieures de la Tunisie et à faire réussir la transition démocratique dans le respect de la Constitution, des droits de l’Homme et des libertés ». Le président de la République fédérale d’Allemagne Frank Walter Steinmeier a écrit: « Avec la mort du Président Caïd Essebsi, la Tunisie perd un grand homme d’Etat qui a consacré sa vie à l’évolution politique en Tunisie et à lui éviter, grâce à ses décisions responsables, de se retrouver dans des situations de tension et de conflit ». Le gouvernement brésilien a rendu hommage au Président Caïd Essebsi et au rôle qu’il avait joué à l’Indépendance de la Tunisie pour consacrer les fondements de l’Etat tunisien et pour avoir œuvré durant plus de 50 ans d’activités politiques à consolider les relations entre la Tunisie et le Brésil.
Le Président libanais Michel Aoun a estimé que tout le monde arabe ressentira le vide que va laisser sa disparition, rendant hommage à ses efforts en faveur de l’unité et de la solidarité arabes.
Le gouvernement argentin a exprimé dans une déclaration sa profonde tristesse après la mort de Caïd Essebsi et a présenté ses condoléances au gouvernement et au peuple tunisiens, le qualifiant de « personnalité cruciale dans le processus de transition démocratique en Tunisie depuis 2011 ».
Dans des messages de condoléances, le président tchèque, Milos Zeman et le Premier ministre tchèque Andrej Babis ont rendu hommage au président Caïd Essebsi pour son abnégation au service de la Tunisie et son rôle dans la diffusion des valeurs démocratiques et des droits humains. Les ambassades suisse, britannique et américaine en Tunisie ont de leur côté présenté leurs condoléances à la famille du président et au peuple tunisien.
Des messages de condoléances ont également émané du :
-Président sénégalais, Macky Sall,
-Président du Niger, Mahamadou Issoufou,
-Président iranien, Hassan Rouhani,
-Roi du Bahrein, Hamad Ibn Issa Al Khalifa,
-Chef du gouvernement du Bahreïn, Khalifa Ibn Salman al-Khalifa,
– Le prince héritier du Bahreïn, Salman Ibn Hamad Al Khalifa,
-Ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire