La « silver économie » : Des produits qui ciblent les séniors

 

La « Silver économie », également connue sous le nom d’« économie du vieillissement », se rapporte à l’ensemble des activités économiques et des services destinés aux personnes âgées. Ce marché de l’innovation en faveur des aînés couvre une large gamme de domaines, à savoir la santé et la sécurité, la technologie, la domotique, les soins médicaux, la communication et le divertissement.

«Economie verte», «économie bleue», «économie solidaire», «économie durable», «économie du bonheur»… l’évolution des concepts dans les domaines économiques ne cessera jamais. Au final, l’objectif est unique : procurer un supplément d’argent aux industriels, producteurs, inventeurs et prestataires de services.  La « silver économie » est, depuis plusieurs années, le centre d’intérêt de plus en plus d’entreprises qu’elles soient petites ou grandes. Elle est, souvent, présentée comme l’économie du vieillissement. Cependant, dans les faits, il s’agit de l’usage de produits et de services destinés aux personnes âgées.

Tous les secteurs d’activité impactés

A travers ce nouveau concept, les industriels cherchent de nouvelles pistes pour séduire des clients d’un autre genre. Les hommes d’affaires savent pertinemment que le vieillissement de la population impactera tous les secteurs d’activité comme les loisirs, le transport, l’alimentation, la sécurité, la santé et l’habitat.

Tous ces marchés sont déjà en train de s’adapter et se  déclinent sur des segments liés au vieillissement de la population et au bien-vieillir.  Améliorer la qualité de vie des aînés, garantir leur autonomie le plus longtemps possible ou même allonger leur espérance de vie, tels sont les principaux objectifs de la « silver économie ». Sous ce nouveau nom se cache l’ensemble des produits et services à destination des seniors. Les nouveaux besoins économiques, technologiques et industriels, liés à l’avancement en âge, permettent aux industriels, mais pas seulement, de proposer à leur clients des produits et prestations plus à leur convenance. De nombreux secteurs suivent cette tendance.

Prendre en compte les moyens financiers modestes

A titre d’exemple, dans le domaine des technologies, ces dernières adaptées aux personnes âgées sont de plus en plus courantes, notamment les Smartphones et les tablettes sont davantage simplifiés et les interfaces et les dispositifs sont aussi équipés de commandes vocales qui facilitent l’utilisation de ces appareils. Ces technologies de communication simplifiées visent à réduire l’isolement social et à favoriser l’engagement communautaire. Des appareils et des gadgets sont spécialement conçus pour faciliter la vie quotidienne des seniors, comme les systèmes d’assistance à la mobilité, les aides à la vision et les dispositifs de sécurité à domicile. Dans le domaine de la santé : soins à domicile, médecine à distance, nutrition équilibrée, objets de santé connectés attirent les convoitises. Les logements présentent aussi un large champ d’intervention pour les promoteurs immobiliers qui se tournent en masse vers les maisons connectées et la domotique.

Côté services, de nouvelles  prestations sont également en train de voir le jour comme les cliniques spécialisées en gériatrie, les aides-ménagères formées en la matière… Aussi, dans des secteurs comme les loisirs, le tourisme, le sport et les voyages, de nouveaux services s’inventent chaque jour. Il est clair que la nouvelle donne démographique est un formidable levier de développement économique et une source de créativité technologique et sociale dans tous les secteurs qu’elle impacte. À condition de rester attentif aux besoins et usages réels des seniors et de prendre en compte leurs moyens financiers souvent modestes.

Laisser un commentaire