L’Assemblée des Représentants du Peuple tient en ce moment une séance plénière pour rendre hommage au président de la République défunt Béji Caïd Essebsi. La parole est accordée aux présidents  et aux représentants des groupes parlementaires. Une décision qui a provoqué la colère d’un certain nombre de députés.

Au cours de son intervention, le député du Front Populaire Haykel Belgacem a tenu à saluer le rôle important joué par le président de la République, Béji Caïd Essebsi, pour la construction démocratique et le rééquilibrage de la vie politique, au moment où, entre 2011 et 2013, le parti à référence islamiste Ennahdha , détenait presque seul l’ensemble des pouvoirs.

Au nom du Front Populaire, le député Haykel Belgacem a appelé à rebaptiser le 25 juillet, « anniversaire de la Démocratie ». Toutefois, et malgré la rapidité avec laquelle s’est déroulée la passation de pouvoir après le décès du président, le député frontiste a rappelé l’importance de la mise en place, le plus rapidement possible, de la Cour Constitutionnelle.

Charger plus d'articles
Charger plus par Karim Ben Said
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire