Affaire du complot contre la sûreté de l’État : Ali Larayedh rejoint les grévistes de la faim

Lors de leur sit-in hebdomadaire devant le Théâtre municipal de Tunis, les dirigeants du front du salut national ont annoncé ce samedi la poursuite de la grève de la faim observée depuis onze jours par nombre de détenus accusés de complot contre la sûreté de l’État.

Selon le secrétaire général du mouvement Ennahdha, Ajmi Ourimi, la grève de la faim des détenus va se poursuivre, ajoutant que le vice-président du mouvement Ennahdha, Ali Larayedh, a adhéré, depuis jeudi dernier à ce mouvement, en signe de solidarité avec les gréviste

Il réclame également leur libération immédiate.

Un commentaire

  1. choko

    25/02/2024 à 09:01

    La Grève de la faim ne les sauvera pas, Nul n’est au dessus de la loi. ils ont des comptes à rendre et ce n’est pas le peuple Tunisien qui défendra les criminels de la politique.

    Répondre

Laisser un commentaire