Les acheteurs compulsifs ne sont plus légion. Le constat est là, indéniable.

Les trois coups du championnat sont pour bientôt et les clubs s’activent à dénicher de bonnes pioches sur le marché des transferts. Maintenant, loin des fantasmes et des gros titres, il s’agit de comprendre l’économie qui se cache derrière les chiffres.
Primo, notons tout d’abord que les gros bras n’ont pas jusque-là fait de folie, axant leur emplettes sur des cibles prometteuse et pas nécessairement onéreuses. A cet effet, le marché algérien a été sondé à souhait par quelques clubs tunisiens, et ce, après certains recrutements probants réalisés par le passé. L’on cite à ce titre les Bounedjah et autre Blaili, deux joueurs qui ont permis respectivement à l’Etoile du Sahel de réaliser une belle marge sur la revente et à l’Espérance d’espérer une plus-value tout aussi intéressante dans la perspective du transfert du Fennec Youssef Blaïli. De prime abord, l’on remarque donc que les acheteurs compulsifs ne sont plus légion. Le constat est là, indéniable. Le volume global des transferts a baissé. Ce qui confirme la thèse qu’il n’y a plus d’emballement ni d’envolée. La réalité économique a donc changé. Le logiciel est neuf, il faudra l’intégrer et le comprendre, et ce, au-delà de la dimension marketing.
On en vient ainsi à tirer un enseignement majeur concernant le mercato des clubs de la Ligue 1. Ce marché des transferts estival marque peut-être le début d’un nouveau modèle économique pour notre football. Ce modèle a pour matrice: la bonne gestion.
Et s’il est encore trop tôt pour apprécier le bien-fondé des pistes et des recrutements ficelés, en l’état, il y a de bonnes raisons d’espérer.

Transferts jusque-à ficelés
EST : Sedki Debchi (ASG/3 ans), Fedi Ben Choug (CAB/3 ans), Billel Bensaha (4 ans), Abdelkader Badrane (3 ans), Ilyes Chetti (4 ans), Abderraouf Benguit (4 ans), Ibrahim Ouattara (CAB/2 ans), Kwame Bonsu (4 ans)
ESS : Souleymane Coulibaly (4 ans), Bilel Mejri (3 ans), Yannis Tafer (2 ans), Salim Boukhenchouche (3 ans)

ASS : Bahloul Bousahmine, Mohamed Atia (2 ans), Haroun Kouki (USB/5 ans), Alaa Al Ouil (SAMB/2 ans), Nidhal Dalhoumi (ASK/2 ans), Aziz Boussette (EST/1 an), Aymen Mahmoud (EST/1 an), Hamza Ghanmi (EST/prêt 1 an), Khemaïes Maaouani (2 ans), Rami Bouchniba (JSK/2 ans).

CSS : Alaeddine Bouallagui (4 ans), Malick Osfan (3 ans), Mohamed Islam Bakir (3 ans), Boyd Mosunda (4 ans), Abdelkarim Khechmar (3 ans), Mohamed Triki (SRS/5 ans), Youssef Ben Souda (SRS/5 ans), Gaith Maaroufi (ESZ/3 ans).

CAB : Sabri Zaidi (JSK/3 ans), Dhia Hidoussi (3 ans), Yassine Belaid (3 ans), Appolinaire Gabriel Kack (3 ans), Yassine Kasseh (5 ans), Ali Ayari (2 ans), Martial Zemba Ikoung (3 ans), Khalil Sassi (OB/3 ans), Djamel Eddine Chettal (3 ans), Sadok Yedees (EST), Zied Ounelli (retour prêt).
USBG : Ricardhino (2 ans), Melo Dos Santos (3 ans), Sofiene Khalili (2 ans), Mohamed Adel Jomaa (2 ans), Seïf Jerbi (2 ans), Ghazi Abderrazak (CA/prêt 6 mois), Mohamed Al Euch (2 ans)

USM : Moses Orkuma (SG/1 an), Houssem Chebli (ESZ/2 ans), Emmanuel Agbadou Badobre (2 ans), Zakaria Guerfi (1 an), Hassen Hamzaoui (2 ans), Mohamed Saghraoui (2 ans), Haythem Mbarek (3 ans), Skander Agrebi (2 ans).

UST : Walid Chettaoui (Entr.), Gaith Dabbabi (OCK/3 ans), Razaq Adegbite (2 ans), Thameur Salhi (2 ans), Moulay Abdelaziz Abdelkader (3 ans), Khemaïes Thamri (CAB), Junior Makisse (2 ans), Haythem Gharib (3 ans)

ST : Bahaeddine Sellami (3 ans), Bilel Ait-Malek (3 ans), Ali Jemal (EST/2 ans), Zineddine Touati (3 ans), Rafik Mednini (USBG/3 ans)

CA : Mokhtar Belkhither (ret. prêt), Seddik Mejri (CAB/3 ans), Ghazi Abderrazak (ESS/2 ans), Saber Khelifa.

CSC : Ali Kalai (SG/2 ans), Cedric Abogho, Haythem Dhana, Nidhal Saied

ESM : Malek Boulaabi (ASA/2 ans)

JSK : Ahmed Hosni (1 an), Yousri Adala (2 ans)

Charger plus d'articles
Charger plus par Khaled KHOUINI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire