Des faits et des chiffres

 

6.500

Selon Kamel Sahnoun, président de l’Ordre des ingénieurs tunisiens, 6.500 ingénieurs quittent annuellement la Tunisie. Cela s’explique, d’après lui, par plusieurs facteurs notamment, la forte demande en ingénieurs dans les pays développés. Cet intérêt trouve son origine dans la qualité des ingénieurs de la région qui bénéficient de formations de qualité, quasi identiques à celles des pays développés. De plus, ces ingénieurs s’adaptent rapidement à leurs nouveaux environnements.

163%

Jusqu’au 20 février courant, les services de la dette extérieure cumulés se sont accrus de 163%, dépassant les 4,5 milliards de dinars, contre 1,7 milliard de dinars, une année auparavant. Il est à rappeler que le service de la dette extérieure avait été estimée, à la date du 20 décembre 2023, à 11.255,8 MD, contre 8.579,3 MD à la même période de 2022, soit 2.676,5 MD supplémentaires.

211

Lors du concours «Los Angeles Extra Virgin Olive Oil Competition», l’huile d’olive tunisienne se distingue de nouveau et remporte encore une fois des prix à l’international. L’huile tunisienne avait remporté l’an dernier 211 médailles, 300 médailles en 2022 et 214 médailles en 2021. Ces distinctions la classant parmi les dix premiers pays du monde dans ce domaine. Il faut reconnaître que les reconnaissances mondiales contribuent à promouvoir l’huile d’olive tunisienne conditionnée, tant auprès des acteurs du secteur que des spécialistes, des acheteurs et des consommateurs du monde entier.

4.680

Selon les données communiquées par la représentante de la direction générale de la production agricole relevant du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, les recettes d’exportations nationales d’oranges maltaises, d’huile d’olive et de dattes ont atteint près de 2146 millions de dinars depuis le début de la saison agricole 2023-2024. La Tunisie a exporté, depuis le début de la saison, 4.680 t d’oranges maltaises pour une valeur de 18 MD. Les opérations d’exportation d’agrumes se poursuivent affirmant que la production nationale de ce produit est estimée à 365.000 t, dont 90.000 t d’oranges maltaises. 61.506 t d’huile d’olive ont été jusque-là exportées pour une valeur de 1.590 MD.

2%

D’après le ministère du Transport, le trafic commercial dans les différents ports maritimes tunisiens a augmenté de 2%, passant de 28,7 millions de t, au cours de l’année 2022, à 29,4 millions de t en 2023. La hausse revient essentiellement à l’augmentation du trafic de liquides en vrac estimé, en 2023, à 10,5 millions de t, soit +17%. Pour ce qui est du trafic de vracs solides, il est resté stable au niveau de 10,8 millions de t. Quant au trafic de marchandises générales, il a régressé de 11% pour s’établir à environ 8 millions de t. Le trafic de remorques s’est stabilisé par rapport à 2022. Il serait alors estimé à 162.000 unités roulantes chargées de 2 millions de t de marchandises.

123

Les PME bénéficiaires de la prise en charge de l’Etat de la différence entre le taux d’intérêt des crédits d’investissement et le TMM pour les crédits octroyés par les banques et les établissements financiers ont une capacité de 735 postes d’emploi. La valeur des crédits objet de cette bonification est estimée à 21 millions de dinars. Il est à rappeler que 123 PME employant 6.698 personnes ont bénéficié de ce mécanisme depuis sa mise en place, en juin 2019, pour un montant global de crédits de 163 millions de dinars.

60.000

Le bitcoin a franchi le 28 février 2024, le seuil des 60.000 dollars. Des fonds négociés en Bourse (ETF) et basés sur le bitcoin ont été validés en janvier par la «Securities and Exchange Commission». Cela a permis au bitcoin de prendre 42% en février, ce qui devrait constituer son gain mensuel le plus important depuis décembre 2020. La valeur de l’ensemble des bitcoins en circulation a dépassé les 2.000 milliards de dollars ce mois-ci, une première en deux ans, selon la plate-forme de crypto «CoinGecko», tandis que le prix du jeton lui-même a doublé en quatre mois seulement.

1.277

En 2023, les dépôts à terme et autres produits financiers ont évolué de 1.277 MD pour atteindre 16.509 MD. La stabilisation du taux de rendement de l’épargne à 7% brut a encouragé les épargnants à placer de l’argent qui n’est pas mobilisable et qui est capable de rapporter un bon rendement. En outre, l’épargne classique a atteint 30.930 MD, soit une hausse de 2.977 MD. Quant à celle postale, elle a dépassé pour la première fois le seuil des 9 milliards de dinars, à 9.040 MD, en hausse de 793 MD. En tout, l’épargne nationale a évolué de 5 047 MD durant l’année dernière.

Laisser un commentaire