L’artiste a également pris part au film de Mahmoud Ben Mahmoud, «Fatwa» en 2018, pour lequel elle a reçu, récemment, le prix de la meilleure actrice lors de la 23e édition du festival du cinéma africain «Ecrans noirs» qui s’est tenue à Yaoundé au Cameroun du 13 au 20 juillet 2019.

Ghalia Benali sera sur la scène du Festival international de Carthage le 15 août prochain pour un concert inédit et exclusif. L’artiste promet d’enchanter le public avec son programme «Hadhratou ichk» et sera entourée d’une pléiade de musiciens internationaux avec lesquels elle a travaillé tout au long de son parcours. Des bribes de rencontres et d’expériences qu’elle a voulu revivre et restituer à travers ce concert qui réunira pour la premières fois tous ces musiciens.
Ghalia est une somme de qualités et de talents, un condensé de passions, une explosion d’affects … Elle est chanteuse, auteure-compositeur et écrivaine. Elle est danseuse, peintre et actrice.  Ghalia Benali, c’est aussi et surtout un timbre de voix exceptionnel rauque et mielleux, avec une grande présence scénique.
Née à Bruxelles, elle a vécu aussi à Zarzis, la ville de ses origines, puis à Tunis avant de revenir en Belgique. Enfant, elle se nourrissait d’art, de poésie et de chansons, des plaisirs que ses parents ont su lui transmettre.Fascinée par les grands maîtres de la musique orientale , sa musique en retiendra de grands aspects, à l’instar des airs d’Oum Kalthoum ou encore ceux du chanteur syrien Adîb Al-Dâyikh. Véritable melting-pot de styles et de genres, sa musique saura épouser d’autres courants, telles les variétés de la chanson française.
La musique, elle y pénètre complètement depuis sa rencontre à Bruxelles avec un luthiste tunisien, Moufadhel Adhoum qui, en 1989, la propulsera au-devant de la scène. Ce sera alors sa première interprétation devant un public. Elle attendra l’année 2001 pour enregistrer son premier album  «Ghalia Benali & Timnaa» sur le label allemand Network. Suivront d’autres œuvres «Romeo & Leila», «Al Palna», «Ghalia Benali sings Oum Kalthoum» en 2010 et, avec elles, la confirmation d’un style singulier et original. En 2017, elle sort «MwSOUL» avec le label De Werf Records. Ghalia s’est, également, fait connaître en tant qu’actrice en se lançant dans le cinéma   dans les années 2000. Sa première expérience sera avec Moufida Tlatli et son film «La saison des hommes». Mais c’est surtout le film «A peine j’ouvre les yeux» de Leila Bouzid en 2015 qui la distinguera dans ce milieu, . Elle a également pris part au film de Mahmoud Ben Mahmoud, «Fatwa» en 2018, pour lequel elle a reçu, récemment, le prix de la meilleure actrice lors de la 23e édition du festival du cinéma africain «Ecrans noirs» qui s’est tenue à Yaoundé au Cameroun du 13 au 20 juillet 2019. Ghalia Benali sera, au grand plaisir de ses admirateurs, sur la scène antique de Carthage , le 15 août, pour lui dédier «Hadhratou ichk» qui se présentera en trois parties avec des chansons connues de sa propre composition et écriture, des chansons du répertoire tunisien et d’autres surprises dont la montée sur scène de sa fille Baya de 14 ans. Une talentueuse soprano qui donnera la réplique, dans son propre style, à sa mère.

Charger plus d'articles
Charger plus par Meysem MARROUKI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire