La pratique d’une activité, la baignade entre midi et 16h00 sont à éviter afin de ne pas courir le risque d’attraper une insolation.

L’été est bien là, le mercure affiche des températures super élevées, et on le sait tous, les dangers du soleil sur la santé de l’être humain sont très nombreux, si on en abuse . L’exposition prolongée au soleil peut entraîner des brûlures sur la peau et même un cancer à long terme, un risque d’attraper un coup de soleil, une insolation…
Tous les dermatologues et médecins le conseillent : il ne faut pas s’exposer au soleil (qu’on soit la plage ou à n’importe quel autre endroit) de midi à 16h00. Car, à ces heures-là de la journée, les rayons du soleil sont les plus dangereux.
Le ministère de la Santé publique a même publié un communiqué pour sensibiliser les citoyens, notamment les enfants et les personnes âgées, le plus vulnérables, aux dangers du soleil en leur recommandant quelques conseils utiles afin d’éviter les coups de soleil et la déshydratation. Porter un chapeau pour protéger la tête, des lunettes solaires pour la protection des yeux, boire beaucoup d’eau, rester dans un endroit frais, voire climatisé et ne sortir qu’en fin d’après-midi… sont les conseils les plus fréquents que l’on peut lire dans ce communiqué.
Mais qu’en est-il des personnes qui, pour se rafraichir, passent toute la journée à la mer, pour se baigner, sans se soucier vraiment de leur santé, ni de celle de leurs enfants ? Qu’en est- il des gens qui travaillent de longues heures sous le soleil sans prendre des précautions, tels que les ouvriers de chantier, les agents de propreté… Ces derniers, inconscients, courent souvent le risque d’attraper une insolation, qui peut s’avérer dangereuse pour la santé.
Il est à noter tout d’abord qu’il y a une différence entre le coup de chaleur et l’insolation. On attrape un coup de chaleur lorsqu’on s’expose excessivement à la chaleur, alors que l’insolation se définit comme l’exposition prolongée au soleil et dans les deux cas, le risque est le même.
Les causes qui provoquent l’insolation sont notamment l’exposition au soleil sans protection. Les enfants, les personnes âgées et certaines autres personnes fragilisées par des maladies chroniques, telles que le diabète, l’insuffisance cardiaque sont les plus sensibles à ce phénomène car ils possèdent une réserve d’eau bien inférieure à celle des personnes adultes ou normales.

Les signes d’une insolation
On peut reconnaître les signes de l’effet d’une exposition trop prolongée au soleil sur l’organisme de l’être humain par un rougissement de la peau tout d’abord, l’apparition d’une raideur au niveau de la nuque, de la fièvre…qui peuvent évoluer vers des nausées et des troubles de la vue.
Dans certains cas, l’insolation peut entraîner des complications et il est fortement recommandé de consulter un médecin en urgence. Pour secourir une personne victime d’insolation, le premier réflexe à adopter serait de mettre la personne en question dans un endroit frais, lui faire boire de l’eau et rafraîchir son corps avec du linge trempé dans l’eau pour baisser la température.
Mais si on veut éviter ce risque et prévenir les répercussions néfastes d’une exposition prolongée au soleil, qu’on soit à la plage ou à n’importe quel autre endroit où il fait très chaud, il est obligatoire de se munir tout d’abord d’un chapeau et d’une bouteille d’eau. Et si on est au bord de la plage, l’adaptation des protections solaires pour le corps doit être un réflexe et le port d’un chapeau même au cours de la baignade surtout chez les enfants est obligatoire.
Profiter du soleil qui nourrit notre corps par de la vitamine D, de la mer, de l’été est agréable. Mais pour que vos vacances ne virent pas à un cauchemar, pensez à vous protéger correctement de la chaleur et du soleil !

Charger plus d'articles
Charger plus par Hela SAYADI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire