Express

Ridha Chkoundali : «L’inflation n’est pas seulement monétaire»

Lors d’un passage radiophonique, Ridha Chkoundali, professeur en économie, a déclaré ; «En Tunisie, l’inflation n’est pas seulement monétaire. Le taux de 7,5% pour le mois de mars, annoncé par l’INS, ne reflète pas vraiment la réalité».

D’après ses propos, même si on entend dire que l’inflation en Tunisie est liée à la consommation exagérée des produits importés par les ménages, cela n’est pas tout à fait vrai, car cette inflation n’est pas seulement monétaire.

«Le caractère monétaire de l’inflation est lié à l’excès dans l’emprunt auprès des institutions bancaires et les augmentations du taux directeur de la Banque centrale de Tunisie n’ont pas empêché l’État d’y avoir recours», a-t-il, par ailleurs, fait savoir. Il a également déclaré que les chiffres de l’INS en ce qui concerne l’inflation parlaient d’une hausse de 0,7% en mars 2024, par rapport à février de la même année. Il a aussi ajouté que «la stabilité de l’inflation en matière de glissement annuel reflétait l’arrêt de la tendance inflationniste observée depuis février 2023. Ces chiffres approuvent en quelque sorte la décision de la BCT au sujet du maintien de son taux directeur». Selon lui, le taux d’inflation de mars annoncé par l’INS ne reflète pas le vécu du Tunisien, notamment en ce qui concerne la hausse importante des prix des viandes, des huiles alimentaires, des légumes, des habillements et des chaussures, des médicaments, des manuels scolaires et des cours particuliers, et dont les augmentations ont été estimées à respectivement 13,5%, 20,8%, 14,5%, 10,11%, 18,7%, 14,5% et 16,2%.

Le professeur d’économie a estimé que «l’inflation est, également, due à la hausse des services bancaires qui est évaluée à 13,8%. Ceci revient au faible contrôle de la BCT sur les banques. La baisse du taux général de l’inflation ne reflète pas la réalité des choses. A mon sens il y a une absence de clarté dans la gouvernance des compensations», a-t-il noté.

«Bigtech» au Parc des expositions du Kram : Cinq en un !

«Bigtech», le salon international du digital, des startup et des technologies dans le continent africain et le Moyen-Orient, se tiendra au Parc des Expositions du Kram, du 26 au 29 juin prochain.

D’après les organisateurs de la manifestation, c’est pour la première fois en Tunisie et en Afrique qu’un tel évènement rassemble conjointement cinq rendez-vous. Il s’agit de la huitième édition de TDS, le sommet du digital en Tunisie, la 3e édition d’afric’Up, le sommet des startup africaines, la deuxième édition de Job Fair, le pôle de recrutement des talents et de développement de carrière, la première édition de «Geec», le gaming Expo et l’e-sport championship et la première édition de «Developer Days», l’Expo-conférence des développeurs et des ingénieurs africains.

Laisser un commentaire