Groupe de la Banque mondiale-Fonds monétaire international : La Tunisie prend part aux réunions de printemps

 

Au programme de la délégation tunisienne, des rencontres avec de hauts responsables des institutions financières régionales et internationales ainsi qu’avec leurs homologues de pays frères et amis.

La Tunisie prend part aux réunions de printemps 2023 du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI) qui se déroulent du 15 au 20 avril 2024 au siège du GBM et du FMI, à Washington, a fait savoir, hier, le ministère de l’Economie et de la Planification.

La délégation officielle tunisienne est composée de la ministre de l’Economie et de la Planification, Feryel Ouerghi, du gouverneur de la Banque centrale de Tunisie (BCT), Fethi Zouhair Nouri, et de la directrice de cabinet du Chef du gouvernement, Samia Charfi.

Au programme de la délégation tunisienne, des rencontres avec de hauts responsables des institutions financières régionales et internationales ainsi qu’avec leurs homologues de pays frères et amis.

Ces rencontres seront l’occasion de présenter aux partenaires de la Tunisie les principales réformes entreprises par le pays pour stimuler la croissance, préserver les équilibres financiers et améliorer la situation sociale, dans le cadre de la vision stratégique Tunisie 2035 et du plan de développement 2023-2025.

Ces rencontres permettront également d’examiner les possibilités de renforcer la coopération dans cette conjoncture mondiale délicate, où les pays du monde, en particulier ceux en développement, sont confrontés à de nombreuses difficultés économiques, financières et sociales, ainsi qu’aux défis relatifs au changement climatique, à l’énergie et à la sécurité alimentaire.

Les membres de la délégation tunisienne assisteront aux séances officielles et aux différentes réunions des gouverneurs, ainsi qu’aux séminaires et panels de discussion prévus en marge des réunions annuelles et qui porteront sur des thématiques vitales liées aux défis et aux perspectives de développement économique et social et aux enjeux de développement durable dans le monde.

Laisser un commentaire