L’UST en tête du classement du play-out : Le coup parfait !

 

Malgré seulement quelques jours d’entraînement dans les jambes après une longue grève, les hommes de Sami Gafsi ont déjoué logique et pronostics et ont aligné un succès impensable face à la bande à Maher Kanzari

Les « Lions tataouinis » ont réussi à arracher les trois points de la victoire au détriment des Cabistes de Bizerte qui étaient pourtant  largement favoris sur le papier avant le coup d’envoi. On avait pourtant imaginé les « Bleu et Rouge » une proie facile avec peu de ressources physiques qui leur permettraient de tenir tête à un adversaire qui avait le vent en poupe. Les partenaires du vaillant  Kouni Khalfa étaient parvenus contre toute attente à surmonter le lourd handicap de plus de trois semaines de grève grâce à de grandes ressources mentales qu’ils avaient puisées au plus profond d’eux- mêmes. Avec un entraîneur comme Sami Gafsi, bon tacticien et qui sait intelligemment tirer profit de son effectif, le coup était parfait.

Un groupe compact et solidaire

Pendant plus de 65 minutes, le coach des Bizertins a utilisé tout son arsenal offensif, essayé plusieurs formules pour tenter de revenir dans le match, inscrire au moins le but égalisateur pour ne pas perdre d’occuper seul  le fauteuil de leader, mais sans parvenir à cet objectif. Le 4 – 3 – 3 de Sami Gafsi était un verrou des plus solides qu’on ne peut pas faire sauter facilement dans l’arène et l’ambiance surchauffée du Stade Nejib Khattab de Tataouine. Le remplacement des joueurs-clés du système, pour gérer la fraîcheur physique, a permis à  Sami Gafsi de garder le système bien équilibré et les joueurs constamment concentrés et en éveil. Aziz Diaw a bien remplacé Kouni Khalfa au poste de demi défensif sentinelle. Le duo Mohamed Ali Hosni – Rami Affess a bien pris le relais de la paire Ziad Ounalli-Sangary. Mohamed Dhiouf a bien occupé la place de Ahmed Hadhri comme pièce maîtresse du compartiment offensif. Des changements poste par poste, bien étudiés et qui ont préservé l’homogénéité du bloc et n’ont pas touché à l’équilibre de l’équipe. L’UST est allée jusqu’au bout de sa mission impossible pour empocher les trois points les plus importants qui l’ont hissée à la première place en compagnie de l’adversaire du jour, le CAB. Oui, le football n’a pas toujours de règles exactes et certaines équipes peuvent parfois défier magnifiquement ces règles préétablies. 

Laisser un commentaire