Volley – Un nouveau bureau fédéral élu : Bon vent!

 

La famille du volley- ball tenait à ce que la sortie de crise soit pleine et entière.

La Fédération tunisienne de volley-ball vient d’organiser son assemblée générale. Le comité provisoire qui a géré la situation à la suite de la dissolution de l’ancien bureau directeur a donc mené à bon terme sa mission. C’est Abdellatif Jerad qui a été élu avec une forte majorité. La liste retenue et agréée, la seule restée en lice, était celle du nouveau président. La majorité des clubs étaient présents. Bref, tout prouve que la famille du volley- ball tenait à ce que la sortie de crise soit pleine et entière.

C’est le souhait de tous ceux qui demeurent convaincus que le volley-ball occupe une place privilégiée dans ce pays qui a longtemps, très longtemps, engrangé les apports de cette discipline sportive.

Il n’en demeure pas moins que le volley-ball, contrairement aux autres sports collectifs, n’a pas osé s’ouvrir résolument  à l’international et encourager ses meilleurs éléments à améliorer leurs acquis en s’intégrant à des formations étrangères, dans le but de progresser davantage. Certes, quelques-uns l’ont fait, mais pas assez.

Les clubs hésitent, la fédération n’encourage pas assez. Pourtant, le commun des mortels est convaincu que l’actuelle compétition n’est plus suffisante pour pousser vers le haut. Championnat et coupe se déroulent en donnant l’impression que tout n’est qu’ une simple formalité.

Il faut absolument que  le nouveau bureau fédéral travaille sur cet aspect  pour compenser le manque d’expansion du volley-ball dans le pays. Le volley-ball a besoin d’un effort particulier pour trouver de l’air et retrouver sa santé. Un accord avec la fédération des sports scolaires ne serait pas une mauvaise idée.

Ce sport a été, à une certaine époque, très bien introduit dans ce milieu scolaire et filles et garçons affluaient vers lui. Il faudrait revenir à ce gisement de valeurs, qui n’attend que cela. Il s’agit de trouver une formule souple, rationnelle et opérationnelle pour que l’initiative à prendre donne ses fruits. Le volley-ball a besoin d’aller vers les jeunes filles et garçons pour étendre son champ de prospection. Il n’y a pas d’autres solutions, c’est le seul moyen de revenir au premier plan.

Laisser un commentaire