La potentielle destruction de l’Hôtel du Lac qui a récemment créé un grand débat public. Dans le cadre d’une deuxième rencontre en juillet, le Goethe Institut et l’association «Edifices et mémoires» souhaitent se tourner vers ce vestige touristique et architectural abandonné afin d’investir l’espace en organisant des expositions, des workshops et éventuellement un spectacle vivant tout en prévoyant un espace dédié aux témoignages qui raviveront de vive voix la mémoire du lieu. Cependant, et à l’heure actuelle, le programme de la 2e édition se précise mais il n’est pas finalisé car tout dépend en grande partie du lieu et des artistes.
Le bâtiment, conçu en 1973 par l’architecte italienne Raffaele Contigiani, est un joyau architectural brutaliste en Tunisie. Il contient 416 suites et a été abandonné depuis l’arrêt de son exploitation au début des années 2000. Situé à l’entrée de l’avenue Bourguiba, sa façade s’ouvre sur le centre-ville de Tunis, contribuant ainsi à forger l’image urbaine de la capitale. Cet édifice, exemple internationalement reconnu de l’architecture brutaliste, est sous la menace constante d’une démolition dans un futur proche. «Patrimoini 2» aura lieu du vendredi 5 juillet au dimanche 7 dans l’immeuble et la cour de la Tour de la Nation, juste en face de l’Hôtel du Lac. Des expositions, des débats participatifs et des interventions artistiques sont prévus durant la journée ainsi qu’une projection vidéo durant les soirées.
Suite à un appel à candidatures, le programme est en cours de création et est toujours réceptif aux participants : toutes les formes d’intervention et d’art seront acceptées : danse, performance, musique, poésie, art numérique, peinture, photographie, etc. Il n’y a pas de limite pour les propositions de projet. Des espaces intérieurs et extérieurs pourront être investis. Les projets traitant le sujet de la mémoire collective des citoyens en relation avec l’immeuble ou visant une approche participative en lien avec la communauté locale de Tunis sont vivement encouragés et seront traités en priorité. Si d’autres artistes souhaitent y participer, autant envoyer sa candidature avant le 19 avril sur l’adresse : culture2-tunis@goethe.de.

Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *