De nouveaux départs de feu ont été signalés mercredi après-midi dans la forêt du mont Nadhor, situés entre les régions de Rafraf dans les délégations de Ras El Jabal et de Bajou dans la délégation de Ghar El Melh, après avoir été maitrisés mercredi matin par les unités de la protection civile, des agents forestiers et des services de la défense, apprend le correspondant de l’agence TAP auprès du directeur de la Protection civile régionale, le Colonel Major Khemaies Ben Ali.
Les vents du sirocco, la configuration escarpée de la région et la nature de la végétation ont contribué à la propagation rapide des feux, a-t-il expliqué.
Le directeur régional de la protection civile a indiqué que le plan régional pour l’organisation des secours a été activé avec la mobilisation des moyens logistiques et humains à cet effet et en fournissant une quinzaine de moyens d’extinction des feux.
Il a ajouté que les efforts d’intervention sur le terrain avaient été renforcés avec l’arrivée de l’unité spécialisée de lutte contre les incendies, outre le renfort des services de la protection civile du Grand Tunis, de canadairs et d’un avion de type « Hercules », spécialisé dans les interventions sur le terrain pour éteindre les incendies.
Il a affirmé qu’en plus de la reprise des efforts pour éteindre l’incendie, l’accent était mis sur la sécurisation des zones résidentielles de la région de Bajou, soulignant qu’aucun dommage matériel ou humain n’avait été enregistré à ce jour.
L’incendie, qui a eu lieu mardi soir dans la région et a été circonscris mercredi matin, a repris en raison des puissantes rafales de vent.
Le chef de la commission régionale d’organisation des secours et délégué de Ras Jebel, Samir Farhat, a déclaré mercredi matin au correspondant de l’agence TAP que l’incendie avait détruit environ 30 hectares de la forêt.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire