Promosport est, enfin, affiliée à la World Association Lotery. Cette reconnaissance importante de la part d’une instance internationale apporte à la société spécialisée dans les paris et les jeux de hasard un nouveau rayonnement et consolide sa position sur le marché international des jeux de hasard et des paris
L’explosion des paris en ligne est un phénomène international qui date depuis 2009 dans le monde et de 2014 en Tunisie. Ce créneau de jeux plein d’atouts, en phase avec la révolution technologique et digitale, exerce un grand attrait sur les parieurs pour de nombreuses raisons, selon M. Makram Chouchène, P.D.G. de Promosport. L’atout majeur des paris en ligne est la proximité qui facilite l’accès direct au jeu de façon interactive. « Toutefois, les sociétés tunisiennes qui ont émergé dans ce secteur opèrent dans le non-respect de la loi », tient à souligner le premier responsable de la société Promosport.
Pour autant, le législateur tunisien précise que tous les paris sportifs relèvent du domaine de l’Etat. Concrètement, aucune société ne peut donc exercer cette activité sans l’autorisation nécessaire et préalable de l’Etat. Les textes qui régissent les paris datent de 1994. « Promosport est la seule société qui est autorisée à exercer ce genre d’activités», défend M. Chouchène. Ces sociétés enfreignent la loi car c’est une activité purement illégale dans les conditions actuelles de notre économie chancelante.
La faute est due à la gangrène du marché parallèle qui existe à tous les niveaux. Il constitue un fléau que l’Etat doit perpétuellement combattre avec la plus grande fermeté. En outre, selon M.Chouchène, « 50% de l’économie tunisienne s’articule autour du marché parallèle. D’ailleurs, ce n’est pas qu’en Tunisie que ce fléau guette et sévit mais dans le monde entier dont l’Europe. Pour contrecarrer ce phénomène illicite, il faut convaincre le consommateur de résister à l’offre du marché parallèle. Il doit se tourner vers le marché légal. » Voilà qui est clair, limpide et précis.

Une législation claire en matière de paris et de jeux de hasard
En parallèle, un décret — loi à paraître dans le Journal officiel dans une semaine a été adopté en vue de conforter le statut et l’avenir de Promosport dans le secteur des paris et jeux de hasard en Tunisie. Ce nouveau décret consolide le monopole de l’Etat et donne un nouvel élan à la société Promosport qui pourrait s’ouvrir aux  investisseurs privés dans le cadre d’un partenariat public-privé. « Il s’agit de prévoir l’ouverture aux partenariats publics-privés », explique M. Chouchène. Le partenariat public-privé va assurer l’éclosion des paris en ligne et du loto. Une avancée majeure qui va ouvrir un nouvel horizon devant la société dans le domaine des jeux et paris en Tunisie.
Promosport va intégrer les paris en ligne et les jeux de hasard dans le cadre de la diversification de ses offres telles que le grattage des cartes et le loto. « Il s’agit de générer de nouvelles recettes qui vont accroître la promotion des activités de Promosport. Il faut donc travailler sur un double front. Développer le marché légal et son offre tout en combattant les torts causés par le marché parallèle».
Promosport a attaqué en justice ces sites frauduleux aux yeux de la loi avec des procès à la pelle en attente de règlement. « Le monopole relève de l’Etat et il n’y a pas de vide juridique », martèle M. Chouchène. C’est un nouveau phénomène que la justice prend le temps de traiter de fond en comble afin de mieux comprendre ses spécificités et d’agir en temps opportun. Le traitement du marché parallèle permettra de faire barrage aux jeux clandestins qui inondent le Web.  « On a travaillé sur l’évolution des textes de loi régissant les paris sportifs et la société Promosport.» Il poursuit son raisonnement : « Depuis 2017, Promosport n’est pas restée les bras croisés. On travaille sur les  textes de loi et juridiques des paris sportifs en Tunisie. Pour les sortir de leur format simplifié et figé vers un contenu plus élaboré à travers de nombreux jeux nouvellement créés ou relancés. Un nouveau décret devra bientôt entrer en vigueur.
Promosport est désormais affiliée à la prestigieuse « World Association Lotery » depuis trois mois déjà. Il y a une transparence totale qui s’exerce dans les activités de la société qui lui ont permis de bénéficier de ce titre honorifique international. A ce sujet, l’association des auditeurs internes a pointé du doigt l’activité illicite des sites de paris clandestins en Tunisie susceptibles de favoriser le blanchiment d’argent ou de financer le terrorisme. Le PDG de la société a tenu à rappeler, au passage, que « Promosport est, depuis trente-cinq ans, au service du sport». Une adresse incontournable forcément. Il ne mâche pas ses mots pour contester le fond et la forme des paris sportifs en ligne « hors la loi » qui ont une fenêtre virtuelle très étendue en termes de pronostics.

Paris sportifs clandestins
M.Chouchène s’insurge contre l’état des lieux déplorable du marché des paris sportifs qui s’est progressivement ouvert, depuis quelques années, aux paris clandestins dits parallèles. « Un décret-loi qui date de 1960 interdisait formellement les paris sportifs en Tunisie. Ce n’est qu’en 1984 que Promosport a obtenu une dérogation pour devenir la première et unique société tunisienne pour la promotion du sport et des paris sportifs avec le succès qu’on lui connaît ». Dès lors, un procès en justice a été intenté par Promosport contre les paris clandestins internationaux qui n’ont pas droit de cité et contre la société qui a lancé un produit qui n’entre pas dans le registre des paris sportifs juridiquement parlant.
M Chouchène remet en cause la prétendue légalité du nouveau site de paris en ligne tunisien. Dans la politique d’Etat actuelle et dans le cadre juridique existant, aucune mesure ne permet la création de sociétés de paris sportifs en Tunisie. Les atouts de la société sont innombrables malgré la concurrence déloyale des paris en ligne. M.Chouchène tient à le rappeler: « Historiquement, Promosport a toujours contribué à collecter des fonds au profit du budget alloué par l’Etat à la promotion du sport et de la jeunesse».
Aujourd’hui, de nombreuses incohérences ont conduit à la création d’une plateforme frauduleuse et illégale. La rigidité du fonctionnement des établissements publics lèse le développement de Promosport qui souffre d’un manque de célérité. Là où le montage d’un plan ou projet se fait en deux semaines pour le privé, il faut une année entière pour Promosport ce qui lui porte préjudice et encourage la concurrence déloyale. La société devrait retrouver ses lettres de noblesse dans les années à venir en intégrant des jeux nouveaux. « Il faut défendre Promosport car elle soutient l’Etat en collectant des fonds redistribués sur la sphère sociale : pas moins de 230 milliards sur les huit dernières années. »
Toutefois, les Tunisiens déjà férus de football local et international ne se passent plus des sites internationaux de paris monnayables en dinars ou en euros pour faire leurs jeux. Mais on attend toujours les preuves de leur légalité juridique. La révolution dans les paris sportifs qui est en marche depuis quelques années est en train de bousculer le tableau de marche des paris classiques comme Promosport qui se voient rudement concurrencés par les paris en ligne illégaux. Que ce soit sur des sites étrangers ou tunisiens, l’alternative du jeu en ligne est de taille.
Son attractivité réside dans sa rapidité d’exécution, son instantanéité puisqu’on joue sur le moment.
Les possibilités multiples de parier sur internet attirent les jeunes joueurs branchés et en phase avec la technologie.

Gains faciles et rapides
Ahmed M, 30 ans, résidant à l’Ariana est un mordu de paris en ligne depuis de longues années et a raflé plusieurs mises qui lui ont valu des satisfactions et un plaisir personnel. Il se confie : « Mon boulot quotidien dans la boulangerie familiale ne me permet pas d’être autonome financièrement, alors je cherche à faire fructifier mes petits sous pour avoir des sorties de week-end avec des groupes d’amis et des virées le samedi soir. » C’est que les sites de paris en ligne pullulent sur le web avec notamment trois sites de paris tunisiens clandestins qui ont émergé en ligne.
Pour jouer, il y a une règle très simple à connaître même si elle paraît difficile à déchiffrer ou maîtriser au départ notamment pour les novices. Le pari majeur est de deviner le sort d’un match où qu’il soit sur le globe terrestre. Même si la préférence des parieurs se dirige sur le football, il y a de nombreuses autres disciplines sportives pour lesquelles on peut parier un kopeck et rafler la mise. Omar S., un jeune parieur, explique le principe des paris de façon sommaire : «  Il s’agit de faire un choix parmi les algorithmes automatiquement générés qui existent sous formes de probabilités de scénarios et qu’il faut deviner avec intuition et justesse ou par une chanceuse maladresse … ».
En effet, l’idée est de choisir généralement une faible cote du style 1,2 jusqu’à 1,5 ce qui signifie par exemple pour la cote 2 que l’on a 50% de chances de gagner. Et de poursuivre : « La cote 2 signifie que la probabilité de gagner est de une chance sur deux ce qui est très intéressant. J’opte généralement pour celle-là car les autres cotes qui montent à 3, 4 ou 5 en cours de match par exemple sont très risquées. »
Il s’agit d’estimer le risque de la mise ou du pari avant de jouer. Mais de nombreux parieurs raffolent des cotes improbables. Mohamed H, trentenaire et père d’un petit garçon, nous livre ses astuces de jeux : « J’opte pour des cotes qui montent à 3 ou 4 notamment en fin de match. Je prends le risque calculé en pariant que la grande équipe qui joue en cours de match comme le Real de Madrid par exemple va marquer et l’emporter dans le temps additionnel. »

Jeunes chômeurs et attrait des paris clandestins
Ainsi, lors du match de dimanche 31 mars, la cote du Real Madrid est pratiquement montée à 4 au cours de la 86e minute de jeu sur un site de paris en ligne tunisien. Mohamed H. a misé cent dinars qui se sont transformés en quatre cents dinars. L’engouement pour les jeux des jeunes tunisiens généralement au chômage est de plus en plus fort. Mais Promosport reste le meilleur deal garanti.
Elle fait encore l’objet des convoitises de nombreux parieurs dans toute la République.
Promosport n’est pas uniquement une société de loterie ou de paris sportifs. Elle dispose d’un vieux monopole et est le seul garant de la légalité et de la conformité des procédures avec la loi tunisienne en matière de jeux mutuels dont le tiercé et la course hippique à l’hippodrome de Ksar Saïd. Le système de cagnotte permet aux moins nantis de gagner le gros lot grâce à une sacrée dose de chance. Le slogan fièrement affiché sur les affiches, les dépliants et les imprimés de jeu est porteur d‘espoir. Il porte la voix de la cohésion sociale indispensable pour une société juste et équitable: « On gagne et on fait gagner la nation».

Mohamed Salem KECHICHE

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *