Le syndicat appelle la Cnam à payer ses dettes cumulées dans le cadre du régime tiers payant aux pharmaciens d’officine

Dans un communiqué publié jeudi dernier 15 août, le Syndicat des pharmaciens d’officine de Tunisie (SPOT) a appelé les autorités compétentes, en l’occurrence la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam) à tenir ses engagements et payer leurs dus aux pharmaciens du secteur privé dans le cadre du régime ‘‘tiers payant’’, et ce, conformément aux dispositions de la convention conclue le 14 février 2019 entre le Spot et la Cnam et qui est censée entrer en vigueur le 1er juillet 2019.
Toujours selon le même communiqué, le Spot a revendiqué la généralisation de « la carte intelligente Labess » à toutes les parties prenantes de l’assurance maladie et l’utilisation, pour ce faire, d’un système d’information développé. Le syndicat a également déploré le retard accusé dans le lancement de la carte électronique « Labess ». «Nous vivons une véritable dégradation du secteur qui était un fleuron de la santé en Tunisie. Nous ne pouvons plus tolérer les atermoiements de la Cnam », a noté Naoufel Amira, vice-président du Spot, dans une déclaration à La Presse. Par ailleurs, le bureau national du syndicat a décidé de tenir une réunion jeudi prochain 22 août au cours de laquelle les membres du bureau fixeront une date pour la tenue d’une assemblée extraordinaire en vue de prendre les mesures nécessaires et défendre les intérêts du secteur.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire