La rentrée scolaire 2019-2020 s’annonce chaude en l’absence d’un consensus avec le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique qui refuse toujours de négocier sérieusement avec l’Union des enseignants universitaires et chercheurs tunisiens (IJABA), a souligné mardi Najmeddine Jouida, le coordinateur général national de IJABA.

Dans une déclaration à l’agence TAP, Jouida a précisé que le sit-in des enseignants universitaires et chercheurs tunisiens devant le siège du ministère de tutelle intervient suite à la suspension de travail de 4 enseignants grévistes dont deux ont été traduits devant le conseil de discipline outre le prélèvement anarchique sur les salaires des enseignants en grève.

D’après la même source, malgré l’entêtement du ministère de tutelle, les enseignants ne renonceront pas à leurs revendications visant à revaloriser leur statut d’enseignant et à défendre l’université publique.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire