En déplacement à Kairouan, Ahmed Adhoum déclare « Faire don des frais de l’Aïd ou du pèlerinage pour lutter contre la pandémie est une décision personnelle »

1,465

Le ministre des Affaires religieuses et ministre des Domaines de l’État par intérim, Ahmed Adhoum, a déclaré que faire don des frais du sacrifice de l’Aïd ou du pèlerinage en vue de soutenir les efforts nationaux de lutte contre la pandémie Covid-19 est « une décision personnelle dans laquelle l’État n’intervient pas ».

Des appels ont été relayés par les réseaux sociaux pour faire don des dépenses consacrées à l’Aïd et au pèlerinage pour lutter contre la propagation du virus.

Adhoum présidait jeudi soir, au siège du gouvernorat de Kairouan, les travaux du Comité régional de lutte contre les catastrophes et d’organisation des secours.

Les décisions concernant l’Aïd al-Idha seront examinées avec la Commission scientifique et le Comité national de lutte contre le coronavirus. Des mesures adaptées à la situation sanitaire du pays seront prises, a-t-il déclaré à la TAP.

Le gouvernorat de Kairouan enregistre récemment des taux élevés de contamination par le Coronavirus. Un confinement sanitaire global y a été décrété jusqu’au 11 juillet courant.

Laisser un commentaire