Saïd Jaziri placé en garde à vue

1,698

Le député Saïd Jaziri, propriétaire de radio « Al-Quran al-karim », qui diffuse sans licence, a été placé en garde à vue, pour avoir descellé, en mars dernier, la station de diffusion de la radio sise à Zaghouan, a affirmé le porte-parole du Tribunal de première instance de Zaghouan, Nidhal Tlili.

Joint lundi par la TAP, Tlili a indiqué que l’arrestation de Jaziri intervient après le recours intenté par la HAICA auprès de la Cour d’appel de Nabeul contre une décision précédente prise par le Tribunal de première instance de Zaghouan en faveur de la radio en question.

Quelque soit la décision de la Cour de Cassation qui a été saisie par la station radio, Le jugement rendu par la Cour d’appel est définitif et exécutoire, a-t-il tenu à préciser.

Pour sa part, le directeur de la chaîne radio concernée, Aymen Béjaoui a fait savoir que la brigade de recherches et d’investigations de Zaghouan avait convoqué lundi matin, par téléphone, Saïd Jaziri dans le cadre de l’affaire soulevé par la HAICA avant de décider de le placer en détention, surtout qu’il ne bénéficie plus de l’immunité parlementaire.

Le président de la République Kaïs Saïed avait décidé, le 25 juillet dernier, de geler les activités de l’Assemblée des représentants du peuple et de lever l’immunité parlementaire de tous ses membres.

En avril dernier, Le président de l’autorité de régulation de l’audiovisuel ainsi que deux observateurs de l’unité de monitoring relevant de l’Instance ont été convoqués par la brigade des recherches et d’investigations de Zaghouan, suite à une plainte déposée, le 17 mars dernier, par Saïd Jaziri. Ils faisaient face à deux accusations formulées par le plaignant, à savoir  » vol  » et  » tentative de meurtre  » lors de la saisie du matériel de diffusion de la radio.

Laisser un commentaire