Run in Carthage 6 – Dimanche 2 Octobre 2022 : La ruée vers la cité «runneuse»

3,505
Dans un paysage souvent déconcertant, le sport Tunisien est ainsi éclairé par le phare d’une course qui ne manque pas à chaque fois de retenir l’attention. De rappeler qu’elle peut être la petite île de réconciliation avec les valeurs sportives, là où l’on respire un air plus léger que dans d’autres sports.

Le privilège de concilier l’utile et l’agréable, le privilège qui permet d’entrer dans la postérité, est  le domaine exclusif d’une manifestation aussi mobilisante que Run In Carthage. Très recherchée dans la course à pied, elle il apparait comme un élément important dans le sport tunisien. Et ce n’est pas un hasard si elle est fréquemment citée par les passionnés de ce genre d’événement.

Pas besoin de procéder aux comparaisons pour parler d’une œuvre d’art. Run In Carthage 6 se revendique aujourd’hui comme l’un des événements les plus prisés dans le sport Tunisien. Les différentes éditions portent la même empreinte. Mais celle de dimanche, 2 Octobre 2022, la sixième, va au-delà des normes habituelles. Elle retient l’attention encore davantage. Novices et mordus de la course s’adonneront encore une fois à cœur joie sur un terrain de jeu idéal, à qui sait prendre de la hauteur. 18 km appellent au dépassement de soi. Le physique, mais aussi le mental sur un parcours résolument technique.

Emporté par un élan fait de passion et de raison, Riadh Ben Zazia, président du Comité d’organisation, ne finit pas aussi de tracer le chemin du Run In Carthage avec la rigueur et l’obligation du résultat. C’est que la vocation de cette course, qui s’est transformée avec le temps en un franc-style, réside  dans l’équilibre, l’inspiration et… l’efficacité. Et ce n’est pas un hasard si elle est fréquemment citée par les puristes. Voici en effet une course qui tient à avoir son propre style, son mode d’emploi et sa propre originalité. Les runneur traverseront en effet le tout Carthage, avec un crochet à Sidi Bou Saïd – en mode urban race – et la Marsa – un arrière-plan que la grandeur et la splendeur, de l’histoire et de la nature ont édifié.

Il y en a forcément de ces rendez-vous qu’on apprécie pour les moments salvateurs qu’ils procurent aux coureurs. Ils sont au fait les meilleurs exemples d’un genre un peu spécial. Dans un paysage souvent déconcertant, le sport Tunisien est ainsi éclairé par le phare d’une course qui ne maque pas à chaque fois de retenir l’attention. De rappeler qu’elle peut être la petite île de réconciliation avec les valeurs sportives, là où l’on respire un air plus léger que dans d’autres sports.

Dans un élan de continuité, dont ils tiennent à préserver les acquis et our persévérer sur la même lancée, Ben Zazia et sa bande n’hésitent pas dans chaque édition à innover. Cette  6ème édition présente en effet un format de course revisité dans le but de constituer pour la première fois sur une course officielle en Tunisie, un Urban Trail qui se déroule sur un parcours de 18km, glissé aux alentours d’un site sublime et historique classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Aujourd’hui et plus que jamais, ils y croient et voient plus loin.

Tel est le mode d’emploi des organisateurs qui se lancent encore une fois dans de nouveaux défis. En tout cas dans une opération de séduction profonde.

Le site www.runincarthage.com enregistre de plus en plus un nombre important d’inscrits. Au total, 2500 participants sont attendus sur la ligne de départ. Des novices et des anciens de la course à pied prendront part à la fête, tout en visant les les prix qui seront offerts aux gagnants hommes et femmes. Le 1er et la 1ère 1500 d. Le 2ème et la 2ème 1200 d. Le 3ème et la 3ème 1000 d. Le 4ème et la 4ème 700 d. Le 5ème et la 5ème 500 d.

Laisser un commentaire