Arrestation d’un membre du bureau exécutif d’Ennahdha

2,689

 

D’autres personnes interpellées sont soupçonnées d’implication dans des affaires de complot contre la sûreté de l’Etat, de corruption et d’envoi des jeunes vers les zones de conflit.

Une patrouille de la Garde nationale de Ben Arous a arrêté, mardi, le chargé des relations avec la presse, membre du bureau exécutif d’Ennahdha, Abdelfattah Taghouti.

Les autorités mènent depuis quelque temps une campagne d’arrestations et de convocations devant la justice ciblant hommes politiques, syndicalistes, journalistes et hommes d’affaires parmi lesquels figurent des membres du mouvement Ennahdha.

Les personnes interpellées sont soupçonnées d’implication dans des affaires de complot contre la sûreté de l’Etat, de corruption et d’envoi des jeunes vers les zones de conflit.

Dans une déclaration, le mouvement Ennahdha a dénoncé « l’arrestation injuste » de Taghouti, appelant à sa libération immédiate.

Le parti a condamné la vague d’arrestations « injustifiées » qui vise à détourner l’opinion de l’échec essuyé par le pouvoir en place.

Laisser un commentaire