DÉCROCHAGE SCOLAIRE: La deuxième chance

3,717

Le décrochage guette les élèves qui éprouvent de grandes difficultés scolaires. En situation d’inadaptation sociale et d’échec scolaire, ils n’arrivent pas, pour différentes raisons, à assimiler les savoirs et les apprentissages dispensés par les enseignants et à les restituer correctement dans le cadre d’exercices et de tests d’évaluation.


Incompris et mal accompagnés _un enseignant à la tête d’une classe qui compte une trentaine d’élèves et plus ne peut ni s’attarder ni assurer un suivi particulier à un  ou des élèves qui éprouvent de grandes difficultés scolaires—ces apprenants, incapables de se hisser au niveau des autres élèves, s’ennuient en classe, font de plus en plus l’école buissonnière et finissent, en désespoir de cause, par interrompre leur cursus scolaire, réduisant, ainsi, à néant leurs chances de poursuivre de longues études et de trouver un emploi qui correspond à leur niveau culturel et intellectuel, sans compter le risque de tomber dans le piège de l’analphabétisme. Le taux atteint par l’abandon scolaire est sans appel. Plus de 100.000 jeunes âgés entre 12 et 18 ans quittent l’école chaque année sans perspectives d’avenir avec souvent pour seule issue la rue. Afin de leur offrir une seconde chance, le ministère de l’Education s’est penché sur les différentes possibilités de réintégrer les décrocheurs scolaires dans le système éducatif et de formation professionnelle, en leur offrant l’opportunité de suivre un enseignement différent des apprentissages classiques et adapté à leurs aptitudes et à leurs besoins, ce qui leur permettrait d’obtenir une qualification et d’acquérir des compétences qui augmenteraient leurs chances de pouvoir trouver une emploi.

Le programme de la seconde chance

Ce programme de la deuxième chance, initié par le ministère de l’Education, avec le soutien de l’Unicef, a abouti à la création de l’Ecole de la Deuxième Chance (E2C) qui a été inauguré l’année dernière par le ministre de l’Education. Dans son sillage, un autre établissement, relevant du même programme, a ouvert ses portes à l’Ariana en février 2020. L’association Rafiq Ecole de la Deuxième Chance, créée en 2022, assure la pérennité de l’E2C Ariana et accueille des décrocheurs scolaires avec lesquels elle dresse un bilan précis de leur parcours, en identifiant leurs acquis, leurs difficultés, leurs besoins et leurs attentes et en les aidant à fixer des objectifs et à opter pour l’apprentissage ou la formation la mieux adaptée à leurs capacités. Ces derniers ont, soit la possibilité de retourner à l’école ou de suivre une formation professionnelle. 

Sur les 964 bénéficiaires inscrits dans cet établissement, 73% ont, soit, été orientés vers un centre de formation ou réintégré un établissement scolaire. Certains ont même décroché un emploi. 16% bénéficient d’un accompagnement en cours et 3%, qui souffrent de grandes difficultés d’apprentissage, liés à des troubles du comportement, bénéficient d’un suivi spécifique. Seuls 8% ont échoué à saisir cette seconde opportunité pour réintégrer, à nouveau, le système éducatif et de formation.
Rafiq Ecole de la Deuxième Chance poursuit les mêmes objectifs pour l’année prochaine, à savoir accueillir de nouveaux décrocheurs scolaires afin de soit faciliter leur réintégration dans le système éducatif ou les orienter vers un cycle de formation professionnelle afin de pouvoir décrocher, plus tard, un emploi grâce aux compétences acquises dans la spécialité choisie.

Laisser un commentaire