C3 | 2e TOUR PRELIMINAIRE ALLER – BAHIR DAR KENEMA – CA (2-0) : Inquiétant et frustrant!

1,515

 

A Addis-Abeba, l’équipe clubiste a flanché à la fin des deux mi-temps et l’a payé cash.

Stade Abebe-Bekila d’Addis-Abeba. Bahir Dar Kenema-CA (2-0). Trio arbitral ivoirien conduit par Tuonifere Soro, assisté par ses compatriotes Nouho Ouattara et Kalilou Bamba. Pelouse synthétique. Pulbic concentré en tribunes et en enceintes. Buts intervenus à la 45’ + 6 et à la 90’.
CA: Moez Hassan, Ameur Omrani, Skander Laabidi, Taoufik Cherifi, Mohamed Amine Hamrouni, Ahmed Khélil, Chiheb Laabidi, Gaith Sghaier, Bassem Srarfi, Ali Amri, Kingsley Eduwo.

Le CA a entamé son aventure continentale hier en croisant à Addis-Abeba Bahir Dar Kenema, représentant éthiopien au second tour préliminaire de la C3. D’emblée, les Clubistes ont posé le pied sur le ballon mais n’ont cependant  pas apporté le danger du côté des cages adverses. Les locaux, à leur tour, ont semblé quelque peu brouillons, mais pouvaient tout autant compter sur leur vitesse d’exécution et une certaine percussion sur le couloir droit. Le temps passe et rien à signaler durant une demi-heure de jeu. 38’, incursion d’Ali Amri qui perce, s’infiltre mais fauché à la limite de la surface. Le coup franc qui suit, exécuté par Gaith Sghaier, n’apportera rien de concret. Ce faisant, le CA revient à la charge quelques minutes plus tard, mais le tir de Khélil n’est pas cadré. En face maintenant, l’équipe éthiopienne concentre son jeu sur le couloir droit et redouble d’activité sur ce côté précis, en vain jusque-là. A quelques minutes de la fin du premier half, Eduwo tergiverse alors qu’il était idéalement placé pour conclure. Les deux minutes qui suivent, Srarfi, puis Hamrouni manqueront à leur tour de conclure.

Défense statique

Lors du money time, les locaux poussent, le CA tient bon, mais craque à la dernière minute du temps additionnel, sur une action anodine des locaux, et devant une défense clubiste statique où Skander Laabidi assume une grosse de responsabilité sur le but. Retour aux vestiaires avec un handicap pour le CA. Par la suite, de retour de pause, le Club Africain avait deux choix: limiter les dégâts ou courir derrière le score. Vraisemblablement, encore une fois, le CA a été piégé dans son dos, car aspiré vers l’avant dans l’optique d’ouvrir des espaces dans les intervalles, mais victime de son imprudence (sentinelles dépassées). Second but de Bahir Dar Kenema à la 90’. La messe est dite et le CA s’est consumé en Ethiopie. Maintenant, les Clubistes devront cravacher dur au retour s’ils veulent voir les poules.

Laisser un commentaire