ARP – Bureau du Conseil de l’Europe : Nouveau programme de coopération en perspective

2,037

 

Pilar Morales, chef du bureau du Conseil de l’Europe, a fait valoir l’importance d’intensifier la coopération tuniso-européenne dans divers domaines d’intérêt commun, notamment la prévention de la torture, la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes, la promotion des droits de l’enfant et la lutte contre la traite des êtres humains.

La cheffe du bureau du Conseil de l’Europe à Tunis, Pilar Morales, a proposé, hier, un nouveau programme de coopération avec l’Assemblée des représentants du peuple, axé sur la lutte contre la corruption. Elle a insisté sur la nécessité de définir les objectifs et les plans d’action pour la mise en œuvre de «cet important programme», selon un communiqué de l’Assemblée des représentants du peuple.

Cette proposition a été faite lors d’une rencontre avec le président de l’ARP, Brahim Bouderbala, hier matin au palais de Bardo.

Pilar Morales s’est dit satisfaite du niveau atteint par la coopération entre la Tunisie et le Conseil de l’Europe, marquée par une dynamique positive grâce à la volonté européenne de renforcer cette coopération. Elle a souligné l’importance d’intensifier la coopération tuniso-européenne dans divers domaines d’intérêt commun, notamment la prévention de la torture, la lutte contre toutes les formes de violence à l’égard des femmes, la promotion des droits de l’enfant et la lutte contre la traite des êtres humains, ajoute la même source.

La responsable européenne a également salué l’adhésion de la Tunisie à la Convention du Conseil de l’Europe sur la cybercriminalité, après l’adoption, en février dernier, par l’Assemblée des représentants du peuple, de la loi organique relative à l’adhésion de la Tunisie à la Convention de Budapest.

Pilar Morales a, par ailleurs, salué la coopération entre les institutions tunisienne et européenne, rappelant à ce sujet la participation d’une délégation de l’ARP aux travaux de la réunion de lancement du programme «Cyber Sud» de coopération régionale en matière de lutte contre la cybercriminalité, qui s’est tenue en avril dernier au Portugal.

De son côté, le président du parlement, Brahim Bouderbala, a souligné l’intérêt qu’accorde la Tunisie à ses relations avec les pays européens, se félicitant du niveau atteint par la coopération bilatérale dans plusieurs domaines d’intérêt commun. Il a insisté sur l’attachement de la Tunisie aux valeurs communes de solidarité et de rapprochement des peuples, et sa volonté de poursuivre sa coopération avec les pays européens. Le président de l’ARP a accueilli favorablement la proposition relative au programme de coopération dans le domaine de la lutte contre la corruption, affirmant l’importance de mettre en place les mécanismes et outils nécessaires pour sa mise en œuvre.

La rencontre s’est déroulée en présence du membre du bureau de l’ARP, Ezzedine Taieb, chargé des relations extérieures, des affaires des Tunisiens à l’étranger et de la migration.

Laisser un commentaire