Floralies, au Belvédère: Quand le printemps déploie ses aires

1,477

Eh oui, le printemps est là! Dame nature se réveille de son long sommeil de l’hiver. Dans les jardins des villas, les balcons des maisons, les parcs, tout est fin prêt pour fêter l’arrivée du grand soleil. De nombreux Tunisiens profitent du beau temps pour acheter de nouvelles plantes. Meilleure destination en ce moment : « floralies » en sa 27e édition qui se fête cette année du 20 mai au 9 juin prochain, au parc du Belvédère. Reportage

Au cœur de la Ville de Tunis, cette foire a créé une ambiance bon enfant. Comme d’habitude, les amoureux de la nature, du jardinage en particulier, sont venus nombreux pour acheter de nouvelles plantes et pour découvrir les nouveautés.

Dès l’entrée, nous sommes plongés dans un lieu merveilleux. C’est une invitation à la flânerie que propose cet espace vert.  Le parc fête le printemps verdoyant. Les plantes d’extérieur et d’intérieur s’harmonisent, offrant un paysage charmant. Les odeurs des plantes se combinent pour produire une sensation singulière qui envoûte les visiteurs. Dans cette vaste étendue, les pots soigneusement décorés avec un joli mélange de couleurs ne laissent personne indifférent.

Ces senteurs de la nature

Dans les différents stands, par terre, des milliers de pots sont exposés d’une manière très élégante.  Pour cette édition des Floralies, on remarque que les pépinières offrent la meilleure qualité. On distingue des centaines d’arbres, d’arbustes et de fleurs aux variétés diverses. Certaines espèces sont connues, telles que les rosiers, d’autres à découvrir comme le jasmin japonais qui donne l’envie de s’en approcher et de respirer son odeur.

Au cours de cette balade printanière, on découvre une collection de fleurs exotiques, de fleurs pour parterre notamment le célèbre géranium très demandé par les Tunisiens, de plantes aromatiques (thym et menthe poivrée), de plantes méditerranéennes ( agrumes), de fleurs miniatures, d’arbres et d’arbustes d’ornement, de palmiers. Entre variétés locales et autres importées, les visiteurs sont séduits par les couleurs et les senteurs des rosiers grimpants, rosiers arbustifs, géraniums, jasmins, des fameuses misères, orchidées, des euphorbes géantes. Plaisir des yeux et émerveillement garantis pour les grands et les petits !

Pépiniéristes de tous horizons

Et comme d’habitude, chaque année, les exposants viennent de toute la Tunisie et gâtent les visiteurs avec une variété exceptionnelle de plantes, de pots, de décoration du jardin, d’outils de jardinage et de maintenance, avec des eaux florales et produits du terroir, etc. Ils sont de Bizerte, de Tabarka, de Nefza, de Testour, de Maâmoura, de Bou Argoub, de Grombalia, de Dharoufa, de Hammamet, de Chott Myriam, de Moknine, de Monastir, de Gabès, de Zarzis, de La Manouba, de Sousse et bien d’autres coins du pays.

Avec un grand enthousiasme, Akrem, un pépiniériste de Wechtata, Nefza, nous parle de sa 18e participation à Floralies. «Nous sommes des habitués de la foire des fleurs. Nous avons même des clients fidèles. Dans nos deux pépinières, nous travaillons durement durant toute l’année pour offrir des plantes de meilleures qualités. C’est un plaisir quotidien de côtoyer les plantes. Et malgré les difficultés, je continue de planter parce que j’aime ce travail surtout que la nature est très accueillante et relaxante». Dans son stand, Akrem fête sa nouvelle arrivée : la fleur d’Euphorbe. Cette merveille de la nature est importée de la Turquie. Elle est proposée à 45 dinars. Les mini-roses rouge, oranger importées de Pays- Bas sont vendues à 25 dinars. En ce qui concerne les variétés locales, les prix semblent abordables, soit 1,5 dinar pour le géranium et la menthe, 4 dinars pour la Verveine, le rosier à 10 dinars et le jasmin tunisien est à 6 dinars.

Profitez-en !

Pas loin, M. Fehri, de la pépinière de Borj Hfaïedh à Bou Argoub, accueille ses clients, souriant et avec bonne humeur. Il parle à M. Mohamed, un client amoureux de la nature, lui expliquant le meilleur endroit de plantation, l’exposition au soleil et les besoins en eau et en engrais… Et voilà que ce pépiniériste l’encourage à fabriquer son propre composte, à base des déchets de légumes. «Depuis 2016, je parcours toutes les foires de plantes. J’ai un fort attachement aux Floralies, peut être parce que le lieu me semble séduisant.

D’autant plus que nos prix sont très abordables. Nos variétés locales varient entre 1 et 15 dinars, alors que les plantes importées se vendent de 25 à 60 dinars », confie M. Fehri. Il ajoute : « Tout un savoir- faire est déployé pour obtenir une bonne qualité. Pour la greffe des rosiers, nous faisons appel à un marocain très doué. Le taux de réussite de 25 mille rosiers greffés frôle les 90%. Pour la greffe des agrumes, les Tunisiens sont les plus doués et les résultats sont performants».  

A Floralies, les clients profitent d’un large éventail des choix. C’est le cas de Mme Monia, la soixantaine, fidèle à ce rendez-vous. Chaque édition, elle vient s’approvisionner en fleurs. « C’est un plaisir. Ces couleurs, ces odeurs… Cette ambiance a un effet relaxant. Pour le plaisir des yeux, les gens peuvent venir faire une petite balade printanière et profiter de cette beauté même sans rien acheter. Les vendeurs sont très accueillants et les prix sont à la portée », murmure-t-elle.

Rappelons, ici, que les organisateurs de Floralies ont aménagé en plein air et sous abri un espace spécial pour des rencontres/échanges autour des thématiques en lien avec l’agriculture urbaine, des plantes ornementales et comestibles, du compostage, de la permaculture et des semences. Alors, profitez-en !

Laisser un commentaire