Pour une communauté d’avenir partagé : Le Président chinois annonce cinq cadres de coopération sino-arabe

945

 

Xi Jinping a annoncé que la Chine et la partie arabe collaboreront étroitement pour développer cinq cadres de coopération, visant à renforcer la construction d’une communauté d’avenir partagé entre la Chine et le monde arabe.

A l’ouverture des travaux de la 10 e Co n f é re n ce ministérielle du Forum sur la coopération sinoarabe à Beijing, le Président chinois, Xi Jinping, a mis en lumière les liens historiques et la coopération grandissante entre la Chine et les pays arabes au XXIe siècle. Il a souligné l’importance de cette relation, marquée par le premier Sommet Chine-États arabes en 2022, à Riyad, et a annoncé avec satisfaction le deuxième Sommet Chine-États arabes prévu en 2026 en Chine. Dans ce contexte, Xi Jinping a proposé cinq axes majeurs de coopération visant à approfondir et diversifier les relations entre la Chine et les pays arabes.
Tout d’abord, l’axe de l’innovation occupe une place centrale. La Chine envisage la création de laboratoires conjoints dans des domaines stratégiques tels que la santé, l’intelligence artificielle et les technologies spatiales. Cette collaboration vise à favoriser le partage de connaissances, l’élaboration de solutions novatrices, et le renforcement des capacités scientifiques et technologiques des deux régions.

Pour une conférence internationale de la paix

Ensuite, l’axe de l’investissement et de la finance est crucial pour soutenir le développement économique durable. «La Chine propose la mise en place d’un forum sur la coopération industrielle et d’investissement, l’élargissement de l’Association interbancaire sino-arabe et le soutien aux projets de coopération financière. Ces initiatives visent à stimuler les investissements, faciliter les échanges commerciaux, et renforcer les liens économiques entre les deux parties», explique le Président chinois.
Le domaine de l’énergie constitue également un pilier essentiel de la coopération sino-arabe. Selon Xi Jinping, la Chine encourage le renforcement de la collaboration dans les secteurs des hydrocarbures, du gaz et des énergies nouvelles, tout en soutenant activement les projets d’énergies renouvelables dans les pays arabes. Cette coopération vise à promouvoir la sécurité et l’efficacité énergétiques et la transition vers des sources d’énergie plus durables et respectueuses de l’environnement.
Parallèlement, l’axe des échanges économiques et commerciaux est primordial pour dynamiser les relations commerciales et renforcer les liens économiques entre la Chine et les pays arabes. La Chine promeut la promotion des accords de libre-échange, l ’e n c o u r a ge m e n t d e s importations de produits agroalimentaires arabes et la facilitation des échanges commerciaux dans divers secteurs. Cette coopération commerciale vise à stimuler la croissance économique, à créer des emplois et à renforcer la compétitivité des entreprises des deux régions sur les marchés internationaux.

La Chine propose la création d’un Centre sino-arabe pour la civilisation mondiale

Enfin, l’axe de la coopération humaine et culturelle joue un rôle crucial dans le renforcement des liens entre les peuples chinois et arabes. La Chine propose la création d’un Centre sino-arabe pour la civilisation mondiale, l’augmentation des échanges culturels et la promotion du tourisme entre les deux régions. Cette coopération vise à favoriser la compréhension mutuelle, le dialogue interculturel et l’enrichissement des civilisations chinoise et arabe à travers le partage de connaissances, d’expériences et de valeurs communes.
En parallèle à ces initiatives de coopération, Xi Jinping a souligné l’engagement de la Chine en faveur des enjeux poli – tiques régionaux, en particulier la question palestinienne. La Chine soutient fermement la création d’un État palestinien indépendant et souverain, avec Al Qods comme capitale, et appelle à une conférence internationale de paix pour résoudre les conflits régionaux de manière équitable et substantielle. Elle s’engage également à apporter une aide financière et humanitaire significative pour atténuer la crise humanitaire à Gaza et contribuer à un avenir plus stable et prospère pour la région.
«La Chine soutient également l’adhésion de la Palestine comme membre de plein droit des Nations unies et plaide en faveur d’une conférence internationale de paix d’envergure, autoritaire et substantielle. En plus de l’aide humanitaire d’urgence de 100 millions de yuans RMB déjà fournie, la Chine s’engage à apporter une aide supplémentaire de 500 millions de yuans RMB pour aider à atténuer la crise humanitaire et contribuer à la reconstruction postconflit à Gaza. Elle prévoit également de faire un don de trois millions de dollars américains à l’Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (Unrwa) pour soutenir ses efforts dans la fourniture d’aide humanitaire d’urgence à Gaza», a-t-il encore précisé.

Laisser un commentaire