A la Bibliothèque Nationale de Tunisie, du 19 au 21 juin 2024 : L’édition jeunesse, de l’idée à la réalisation

40

 

Le programme de formation «Editer des livres de jeunesse», lancé par l’association Safahat et qui se tiendra du 19 au 21 juin à la Bibliothèque nationale de Tunisie (BNT), est destiné à des éditeurs tunisiens désirant se spécialiser dans la littérature jeunesse.

Ce programme lancé dans le cadre du projet «Massari» (programme destiné aux professionnels du secteur culturel: consolider sa trajectoire professionnelle culturelle) vise à offrir les outils nécessaires pour concevoir des livres captivants pour les jeunes lecteurs. Ayant pour intervenante Mélanie Decourt, une figure clé de l’édition et littérature de jeunesse, directrice de la section Fiction chez Nathan Univers jeunesse, en supervisant depuis 2019 la publication de divers ouvrages pour jeunes lecteurs, avec 120 nouveautés annuelles, les participants auront ainsi l’occasion de reconnaître les particularités de ce genre littéraire et de son lectorat et de dénicher les auteurs et illustrateurs capables de donner vie à des projets imaginatifs. Les éditeurs auront l’occasion de rencontrer des professionnels chevronnés du secteur des livres de jeunesse.

L’objectif est d’aider les éditeurs passionnés par la littérature jeunesse à développer leurs projets et de les accompagner dans leur concrétisation par la conception d’un plan éditorial solide en travaillant sur l’écriture de textes adaptés pour la jeunesse. Née de la forte conviction de la valeur du livre et de la lecture dans le progrès de toute nation, Safahat s’emploie à travers ses multiples programmes dont «Des livres et des ailes», «Lis un livre avec une célébrité», «Sammaani kteb»… à sensibiliser et mobiliser en faveur du livre et de la lecture, à favoriser l’accès à la culture aux personnes défavorisées et à partager la passion du livre à travers des recommandations, des échanges et tout événement qui pourrait la nourrir. Ses prochaines sessions de formation à destination des différents acteurs et travailleurs du secteur du livre s’adressent égaalement aux éditeurs en général dans le but d’aborder la question du droit d’auteur et de l’écrivain et d’exploiter cette question de manière à faciliter la circulation des livres internationaux en Tunisie ainsi qu’aux créateurs de contenu littéraire sur les réseaux sociaux sous le titre «Du livre à l’audio», en vue de rapprocher les jeunes de l’acte de lecture en accompagnant leur lecture individuelle d’audio et créer des livres audio inspirés de textes trouvés dans le programme scolaire tunisien.

Laisser un commentaire