Tunisie-Union Européenne : Elmed, un projet qui devra stabiliser le réseau électrique de part et d’autre de la Méditerranée

108

 

Le chef de la délégation de l’UE en Tunisie, Marcus Cornaro, a évoqué le potentiel énorme en énergie solaire de la Tunisie, estimant que l’indépendance énergétique du pays passe aussi par les énergies renouvelables.

La Tunisie et l’Union européenne (UE) ont signé, hier, lors du Tunisia Investment Forum (TIF) qui se tient les 12 et 13 juin, un mémorandum d’entente sur «un partenariat stratégique pour promouvoir et développer le potentiel de l’investissement dans les énergies renouvelables et assurer l’approvisionnement énergétique et stratégique».

Signé par la ministre de l’Industrie, des Mines et de l’Energie, Fatma Thabet, et le chef de la délégation de l’UE en Tunisie, Marcus Cornaro, l’accord porte entre autres sur l’engagement de Team Europe à mobiliser 472,6 millions d’euros.

Il s’agit d’une subvention de 334,6 millions accordée par l’UE visant à soutenir le projet Elmed d’interconnexion électrique Italie-Tunisie et 125 millions d’euros de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque allemande de développement (KfW) pour l’achat du câble sous-marin, le renforcement des capacités opérationnelles et l’élargissement de l’écosystème du projet.

Le projet d’interconnexion électrique entre la Tunisie et l’Italie, baptisé «Elmed», dont le coût d’investissement s’élève à 800 millions d’euros (soit l’équivalent 2.544,24 millions de dinars), sera opérationnel en 2027. Il permettra de réaliser une interconnexion haute tension sous-marine de 200 km, qui reliera la Tunisie et l’Italie. Elmed s’inscrit, également, dans le cadre d’un réseau électrique euroméditerranéen reliant l’Europe et les pays d’Afrique du Nord et consiste à mettre en place un câble sous-marin haute tension à courant continu de 600MW entre la Tunisie (le Cap Bon) et l’Italie (La Sicile).

Au cours de son intervention, la ministre de l’Industrie, Fatma Thabet Chiboub, a souligné que «le projet Elmed va contribuer au renforcement de la coopération énergétique entre la Tunisie et l’Italie, et plus largement à l’intégration des marchés de l’électricité nord-africain et européen».

De son côté, le chef de la délégation de l’UE en Tunisie, Marcus Cornaro, a évoqué le potentiel énorme en énergie solaire de la Tunisie, estimant que l’indépendance énergétique du pays passe aussi par les énergies renouvelables. Et d’ajouter qu’Elmed permettra de stabiliser le réseau électrique de part et d’autre de la Méditerranée et d’exporter de l’électricité lorsque cela est possible. «Il s’agit d’une véritable opportunité de transition pour la Tunisie, en termes d’économie, d’emplois et de réduction des émissions», a-t-il appuyé.

A rappeler que plus de 800 participants, dont des investisseurs tunisiens et étrangers représentant 30 pays, ont pris part à la 21e édition du TIF qui s’est tenue, les 12 et 13 juin, à Tunis, sur le thème «Tunisie, où la durabilité rencontre les opportunités», selon les données publiées par la Fipa.

Laisser un commentaire