Ligue 1 – Play-off (9e journée) : L’EST à un pas du titre

109

 

Il suffira aux «Sang et Or» de faire match nul ce soir devant l’USM pour retrouver le titre de champion, perdu la saison dernière.

Cette avant-dernière journée du play-off sera marquée, sans doute, par le choc entre l’EST et l’USM à Radès. Un choc auquel manquera le public, chose frustrante pour les fans «sang et or» qui ne vont pas fêter éventuellement le titre avec leurs joueurs à Radès. Ce sera une finale du championnat ou presque : l’EST, avec 5 longueurs d’avance sur son poursuivant monastirien, a besoin d’un point pour se rassurer sur le titre de champion 2024. Une victoire sera alors la cerise sur le gâteau pour une Espérance sous la pression de gagner un titre après les échecs en Ligue des champions et en coupe de Tunisie. Tout sera déployé par Cardoso pour aider son équipe à en terminer avec la course au titre et pour sauver sa saison. En face, l’USM a encore un espoir de chercher le titre. Pour cela, l’équipe de Lassâad Jarda devra gagner pour ramener l’écart à deux points et attendre la dernière journée où l’EST fera le déplacement à Sfax pour affronter le CSS. Ce n’est donc pas une cause perdue pour une USM qui a eu mérite de passionner ce championnat lassant. Malgré des départs de son effectif tels que Omarou, Traoré, Aholou et Tka, cette équipe a toujours réussi à se renouveler et à jouer ses chances à fond. Les Manai, Orkuma, Jebali, Baccar, Fabrice Zegai, Jafali et Ait Malek ont constitué un groupe homogène et solide. Face à l’EST, ils n’auront pas une pression fatale comme dans le camp de l’EST. Au pire des cas, ils ont leur destin en main pour jouer la Ligue des champions.

L’entente entre Sasse et Rodrigues

Du côté de l’EST, Cardoso a pu récupérer ses internationaux. Reste alors à savoir qui va remplacer Ben Hmida suspendu. Ben Ali est le plus habilité pour le faire, alors que dans les bois le revenant expérimenté Moez Ben Chrifia retrouvera un poste de titulaire. Le point fort de cette EST, qui l’a montré au dernier derby remporté, c’est le duo Sasse-Rodrigues. Les deux Brésiliens s’échangent les rôles de passeur et buteur avec une belle entente sur le terrain pour casser les lignes de défense et pour jouer verticalement et en vitesse. On peut même dire que ce duo porte l’EST cette saison. A l’entrejeu, Aholou, Chaâlali et Tka devront surtout se porter plus vers l’avant et créer le surnombre. Le résultat nul fera sûrement l’affaire de l’EST, mais on est persuadé que Cardoso et ses joueurs veulent terminer en beauté et savourer un titre par une victoire.

Dans l’autre match de la journée, l’Etoile, qui termine mal sa saison, tentera de sauver l’honneur et de rebondir devant un CSS qui, lui aussi, mange son pain noir. Un classique où la victoire pour l’un des deux est une bouffée d’oxygène.

Le programme

Sousse (16h30) : ESS-CSS

Radès (19h00) : EST-USM

Laisser un commentaire