Ligue 1 — play-off — 9e journée — l’EST champion de Tunisie: Un titre signé Rodrigues !

141

Grâce au métier du Brésilien, l’EST met K.-O. son rival direct l’USM et s’adjuge son 33e titre de champion


Laissant le titre filer juste une saison, la dernière, l’EST a fini par reprendre son bien une saison après. Au bout d’un play-off monotone et à très faible concurrence, l’EST de Cardoso a été la plus régulière en battant ses concurrents directs et en étant toujours un cran au-dessus d’eux. Hier, l’EST avait besoin seulement d’un point pour être champion, mais ce n’était pas suffisant comme objectif et comme motivation. Malgré quelques absences, Cardoso a monté une équipe qui s’articule autour de Aholou comme milieu axial qui donne de l’équilibre à l’équipe, et autour de Tka-Sasse et Rodrigues qui avaient usé la défense monsatirienne avec des sprints pour les presser. L’USM n’avait pas eu d’espaces pour créer le danger avec un Jebali brouillon, un Aït Malek esseulé et des combinaisons étouffées dans l’œuf. L’EST n’était pas certes bien inspirée, surtout avec un Sasse dans un petit jour, mais à la moindre occasion, elle a ressurgi pour ouvrir la marque. Et c’est son buteur Rodrigues qui, sur corner botté par Bouchniba, adresse une tête croisée qui se loge dans les filets de Ahmed Slimane( 21’). Ce but a confirmé l’ascendant tactique de l’EST et les difficultés de l’USM à inquiéter Moez Ben Chrifia. A chaque fois, il manquait quelque chose pour se créer des occasions nettes.

Bien mérité

L’absence du public a rendu ce match encore monotone : pas de créativité de part et d’autre. L’EST, en insistant sur Bouguerra sur le couloir gauche, a fini par obtenir gain de cause sur un but, il faut dire, chanceux. Ben Salem rend la balle à Dzigue qui, bêtement, relance sur Bouguerra. La balle rechute sur Rodrigues qui, en déséquilibre, dévie la balle qui heurte le poteau pour que Slimane la fasse rentrer dans ses filets (66’). C’était nettement suffisant pour l’EST pour empocher les trois points et signer le 33e titre de champion dans son histoire. Une victoire méritée pour une EST qui a retrouvé en Rodrigues un buteur lucide qui a souvent dépanné l’Espérance. Pour l’USM, elle n’avait pas les moyens pour déranger son adversaire.

Un peu plutôt dans la journée, l’Etoile s’est fait piéger à Sousse par un CSS qui a évolué à 10 après l’expulsion de Fodé Camara. Le but de Jelassi (9’) pour l’ESS n’a pas suffi, Lahmidi (18’) et Youssef Becha ( 21’) ont permis au CSS de revenir au score et de gagner un match précieux qui les rapproche de la 3e place.

Laisser un commentaire