Complot contre la sûreté de l’État : Rached Ghannouchi et 11 autres accusés renvoyés en justice

285

 

La chambre d’accusation près la Cour d’appel de Tunis a renvoyé, mardi, les accusés Rached Ghannouchi, Youssef Nouri, Ahmed Mechregui, Rafik Bouchleka, Maher Zid, Mohamed Samti, Mokdad Mejri, Belgacem Hsan, Mohamed Goumani, Abdallah Sekhiri, Mouafak Kaâbi et Mohamed Cheniba devant la chambre criminelle près le Tribunal de première instance de Tunis, comme l’a indiqué Habib Torkhani, porte-parole de la Cour d’appel.

Dans une déclaration à l’agence TAP mercredi, Torkhani a précisé que le président du mouvement Ennahdha et les autres accusés sont poursuivis pour « complot formé dans le but de commettre un attentat contre la sûreté intérieure de l’État » et « attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement et d’inciter les gens à s’armer les uns contre les autres », conformément aux articles 68 et 72 du code pénal.

Laisser un commentaire