Véhicules Électriques : la Chine met en garde l’UE contre une « Guerre commerciale »

148

 

Le ministère chinois du Commerce a estimé vendredi que l’Union européenne (UE) prenait le risque de déclencher une « guerre commerciale » avec Pékin en attisant notamment les tensions autour des véhicules électriques.

« La responsabilité incombe entièrement à l’Union européenne », a déclaré un porte-parole du ministère dans un communiqué.

La Chine espère que l’UE pourra gérer les différends commerciaux par le dialogue et qu’elle évitera d’aggraver les tensions ou de les laisser échapper à tout contrôle, a ajouté le porte-parole.

La semaine dernière, la Commission européenne a décidé de droits de douane allant jusqu’à 38,1% sur les importations de véhicules électriques en provenance de Chine, malgré les vives protestations de Pékin, qui a annoncé peu de temps après l’ouverture d’une enquête sur les subventions accordées à la viande de porc européenne importée en Chine.

La communication du ministère chinois du Commerce est intervenue une heure avant la venue à Pékin du ministre allemand de l’économie, Robert Habeck, dont le pays se montre très réticent à un durcissement de la politique commerciale européenne à l’égard de la Chine.

À son arrivée dans la capitale chinoise, Robert Habeck a déclaré que la stratégie allemande envers la Chine devait être révisée, en particulier dans les domaines politique, économique et climatique.

« Avoir une stratégie, cela signifie regarder vers l’avenir et décrire au moins un chemin vers l’avenir, même si rien ne se passe comme prévu », a-t-il déclaré lors d’une réception à l’ambassade allemande.

Il a ajouté que le gouvernement allemand ne prenait pas en compte l’approche européenne et a appelé à une stratégie commune.

« L’Europe est importante et nous devons faire front commun », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire