CSS – Alexandre Costa a débarqué : Le grand flou…

80

 

Dans l’attente de grandes arrivées après les nombreux départs, le mercato estival semble piétiner. 

Le nouvel entraîneur du CSS, le Portugais Alexander Santos, est enfin arrivé à Sfax et s’est mis d’emblée au travail. Il a tenu deux réunions avec les responsables sfaxiens et a été informé du projet sportif et des objectifs de la saison avec une visite au Stade Taieb Mhiri. Un état des lieux nécessaire avant d’entrer dans le vif du sujet.

Et le vif du sujet pour tout entraîneur qui veut réussir sa mission, c’est se rassurer sur la qualité de l’effectif qui sera mis à sa disposition pour entamer les premiers préparatifs de la saison. Si le président du club, Abdelaziz Makhloufi, ne s’est pas attardé à faire le grand ménage au niveau de la direction technique du club et a opté pour un staff de qualité au bon moment, on sent quand même qu’il n’y a pas la même rapidité pour attaquer l’autre volet non moins important de la rénovation des piliers de l’équipe, qu’est  la liste des 30 joueurs de la nouvelle saison.

La compétition commence le 17 août et il faut 5 à 6 semaines de préparation pour effectuer le bon démarrage d’une longue compétition. Car un excellent départ est souvent la clé de la réussite. Toutefois, il faut avouer qu’il y a beaucoup de retard dans l’entrée sur le marché des transferts.

On craint même un certain piétinement dans cette opération avec ce flou total qui persiste jusqu’à ce jour quant au recrutement de joueurs de grand calibre.

Rumeurs

On n’entend que des rumeurs vite démenties comme le retour de Mohamed Ben Ali et Hani Amamou qui ont déjà choisi leur destin sous d’autres cieux. On parle du probable retour au bercail de Walid Karoui, Aymen Harzi, Firas Chaouat, Houssem Dagdoug et Mohamed Kanté et ce n’est apparemment qu’une fumée sans feu.

On a même évoqué des contacts avec l’USM pour obtenir le transfert de Faiçal Mannai, mais la barre a été fixée trop haut par les Monastiriens.  Idem pour l’attaquant du Stade Tunisien, Hamza Khadhraoui, devenu un vœu pieux après l’entrée en lice de l’Espérance pour faire venir à grand prix ce joueur. Le seul joueur aujourd’hui à la portée des Sfaxiens semble Yassine Chammakhi dont l’Étoile veut se débarrasser après une saison en dessous de toutes les espérances.  Pour les joueurs étrangers, rien n’a filtré jusqu’à maintenant.

Des difficultés sans doute pour ne pas recommencer la triste opération des 5 Ivoiriens qui a alimenté les plus vives critiques. Et dire que le CSS a cautionné la demande de l’augmentation du quota des joueurs étrangers comme s’il avait les moyens d’engager 7 joueurs de grande qualité.

C’est vrai que la clôture du mercato estival sera le 20 septembre.  Mais un club, qui a les dents longues et qui a revu ses objectifs à la hausse, ne doit pas attendre les dernières heures pour renforcer un potentiel pas à la hauteur de ses nouvelles ambitions.

Laisser un commentaire