Le CAB à l’approche de la nouvelle saison : Il n’y a plus lieu de s’inquiéter !

47

 

Les Cabistes ont réussi la période de transition. Le président Samir Yaâcoub se fait optimiste.

Les supporters «jaune et noir» n’ont pas eu à pousser un ouf de soulagement à l’issue de l’exercice qui vient de s’écouler. En effet, le CAB a réussi à se mettre très tôt  à l’abri d’une fin de saison pénible. Mieux, on a mis les fondations d’une équipe d’avenir de l’avis même du président du club, Samir Yaâcoub. «Nous avons travaillé à mettre les bases d’une formation qui puisse concurrencer les meilleures pendant les prochaines années. Construire une équipe compétitive exige de la patience Nous avons essuyé des critiques au début de notre mandat mais, au bout, j’estime que nous avons réussi notre pari», pense-t-il. Maintenant, au niveau des résultats, il regrette que le CAB ne soit pas passé au play off et qu’il n’ait pas joué sur sa vraie valeur à l’occasion de la finale de la Coupe de Tunisie contre le ST. Une mauvaise prestation dont les raisons sont  restées un mystère jusqu’à l’enrôlement de l’entraîneur M.Kanzari par le ST ! Sur le plan administratif, les membres du comité directeur ont du beau travail réussissant à gérer efficacement les affaires courantes ayant trait aux correspondances avec les instances sportives, les institutions financières ou encore avec les fournisseurs. En outre, les responsables cabistes sont parvenus en un temps record à achever les travaux du nouveau local et de l’inaugurer au moment de l’ouverture d’une boutique aux couleurs « jaune et noir». Des acquis dignes du club phare du Nord du pays !

Deux millions et demi de dinars à payer ! 

Les responsables actuels, qui ont su mettre de l’ordre dans la maison cabiste lors de leur première année de «gouvernance», appellent à l’aide pour éponger les dettes antérieures laissées par leurs prédécesseurs. On a appris, selon M. Samir Yaâcoub, que les dettes s’élèvent à deux millions et demi de dinars. Une somme colossale à trouver et à payer à des fournisseurs, anciens joueurs… Le président du CAB n’exclut pas de laisser «filer» certains joueurs si l’offre est alléchante sans pour autant vider l’effectif de sa substance. En revanche, il espère effectuer deux recrutements bien ciblés pour renforcer l’équipe. «Nous sommes déjà en négociations avec les parties concernées, mais rien n’est encore fait pour le moment», dit- il dans une interview accordée récemment à un média local.

Le terrain annexe bientôt opérationnel ! 

On a appris également, lors de cette même interview, que le terrain annexe du Stade 15-Octobre sera opérationnel très prochainement, au cours de cet été. Ensuite, les autorités locales concernées entameront des travaux au Stade Ahmed Bsiri. Mais M. Yaâcoub veut aller encore plus loin puisqu’il prévoit de mettre en pratique deux plateaux de foot au complexe sportif du Nadhor laissé à l’abandon depuis des années. Des projets  plein la tête !

Laisser un commentaire