Plus de 200 jeunes représentant 20 pays arabes ont participé hier à l’ouverture de la deuxième édition du forum de la jeunesse de la région arabe qui a été tenu, hier à Tunis, en présence de la ministre de la Jeunesse et des Sports, Sonia Becheikh. L’événement a été organisé avec la collaboration de plusieurs parties prenantes, notamment le gouvernement tunisien et le Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap). Le forum constitue un espace de rencontre pour quelques centaines de jeunes issus de divers pays du monde arabe afin de débattre des problèmes et préoccupations de la jeunesse de cette région et d’en concevoir les solutions possibles. L’objectif étant d’impliquer davantage les jeunes générations du monde arabe dans la chose publique et de leur permettre de contribuer à l’élaboration des politiques relatives à la jeunesse auprès des gouvernements. Le thème de cette édition porte sur le droit au savoir et à l’information.

Dans son allocution d’ouverture, Sonia Becheikh a mis l’accent sur le rôle décisif de la jeunesse dans la détermination des modes de vie dans les sociétés. Elle a souligné que la jeunesse du monde arabe est désormais confrontée à des enjeux majeurs, complexes et multidimensionnels tributaires d’un contexte mondial caractérisé par des bouleversements d’ordres politique et économique. « Nous devons adopter les défis des jeunes, les accompagner et les soutenir pour leur faire face. Les sociétés développées sont celles qui ont donné de l’importance à leurs jeunesses en les impliquant dans la chose publique et l’élaboration des grandes politiques », a déclaré la ministre de la Jeunesse et des Sports. A cet égard, Becheikh a appelé les Nations unies à institutionnaliser ce forum en mettant sur pied, dès maintenant, une structure permanente basée en Tunisie, et ce, en collaboration avec le Fnuap.

De son côté, le directeur du Fnuap de la région arabe, Louey Chebanah, a affirmé que les jeunes sont au cœur des objectifs du développement durable des Nations unies. Il a noté, à cet égard, que le Fonds des Nations unies pour la population vient de lancer une nouvelle stratégie intitulée « Mon corps, ma vie, mon monde », qui vise à promouvoir les libertés des adolescents dans le monde arabe.

Charger plus d'articles
Charger plus par Marwa Saidi
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire