La mesure relative à la prise en charge par l’Etat de 40% des dettes des familles démunies auprès de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG) concernera 43 mille familles à Mahdia, 36,484 mille familles à Monastir et 23,136 mille familles à Sousse, a annoncé le ministre auprès du chef du gouvernement chargé des grandes réformes, Taoufik Rajhi.
Le ministre en visite mercredi, dans les trois gouvernorats du Sahel les personnes concernées, sont ceux qui bénéficient d’une pension fixe et de soin gratuit, précisant que ces personnes sont appelées à déposer leurs demandes avant le 15 septembre 2019.
A cet égard, 665 mille familles tunisiennes ont trois factures d’électricité impayées, a-t-il ajouté notant que  » Cette mesure conjoncturelle  » cible les personnes ayant une consommation mensuelle située entre 0 et 100 kilowatts ou entre 100 et 200 kilowatt et un abonnement au titre de la consommation ménagère de type 11 et 12″.
Les bénéficiaires de cette mesure, qui prendra fin le 15 septembre 2019, concerne les personnes n’ayant pas pu payer leur facture de consommation d’énergie au titre des trois factures de consommation envoyées avant la publication, le 15 juillet 2019, du communiqué de la présidence du gouvernement relative à cette question.
Et d’avancer que toute personne remplissant les conditions précitées et voulant profiter de cette mesure doit déposer une demande auprès de l’Imada ou la délégation à laquelle elle appartient.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire