L’œuvre incontournable de Verdi revisitée par le Pôle ballets et arts chorégraphiques a été présentée avant-hier dans le cadre de la première édition des «Nuits du théâtre de l’Opéra à Hammamet».

Les «Nuits du théâtre de l’Opéra à Hammamet» organisées par le théâtre de l’Opéra de la Cité de la culture en partenariat avec le Centre culturel international de Hammamet (La Maison de la Méditerranée) se sont poursuivies avec au programme «Les quatre saisons» du Pôle ballets et arts chorégraphiques, présenté lors de la soirée d’avant-hier et précédée d’une performance présentée par les danseurs du Nouveau ballet de danse tunisienne dirigé par Karim Touwayma.

Placée sous le slogan «La nuit de la célébration de la danse» la soirée a démarré avec à l’entrée du théâtre par des tableaux de danse sur des rythmes et des sonorités tunisiens métissés avec d’autres sonorités occidentales exécutées au saxophone par l’artiste Moncef Ben Messaoud. Ces performances font partie du projet chorégraphique du Nouveau ballet de danse tunisienne dont l’un des objectifs vise la promotion de la danse tunisienne.

Vers 22h00, ce fut aux danseurs du ballet de l’Opéra de Tunis de monter sur scène pour interpréter l’une des plus belles œuvres produites au sein du théâtre de l’Opéra de Tunis, en l’occurrence «Les quatre saisons» d’après l’œuvre musicale de Verdi et une chorégraphie d’Emilio Calcagno. Cette œuvre est festive, colorée à l’image d’une Tunisie en pleine mutation. Elle est puisée dans le quotidien des danseurs, de leurs façons d’être, de leurs désirs et de leur culture.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire