Le candidat à la Présidentielle Abdelkarim Zbidi a appelé, dimanche, le conseil supérieur de Magistrature, ainsi que le ministère de la Justice  » à assumer leur responsabilité pour protéger l’indépendance de la magistrature et des magistrats conformément aux principes de la constitution tunisienne et des conventions internationales ».
Dans un communiqué publié par le bureau de sa campagne électorale, Zbidi a estimé que  » le timing de l’arrestation de l’homme d’affaires et candidat à la présidentielle Nabil Karoui pourrait porter atteinte au climat politique à l’approche de la campagne électorale et menacer le processus démocratique « .
Nabil Karoui, propriétaire de Nessma TV, président du parti  » Au Cœur de la Tunisie  » et candidat à l’élection présidentielle anticipée prévue le 15 septembre prochain, a été arrêté, vendredi, en exécution du mandat de dépôt délivré à son encontre par une des chambres de la Cour d’appel de Tunis, suite à une plainte déposée par l’organisation I Watch.
Pour sa part, le parti El Joumhouri a appelé les autorités à divulguer sans plus tarder, tous les détails de l’arrestation de Nabil El Karoui, réitérant sa position en faveur de l’indépendance de la justice d’une part et la garantie des droits de tout accusé d’autre part.
« Tout citoyen tunisien, y compris un candidat à la présidentielle, ne bénéficie d’aucune immunité face aux décisions prises par la justice dans le cadre de l’indépendance totale et loin des tiraillements et des pressions « , souligne le parti dans un communiqué.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire