La sélection nationale de taekwondo a ramené 6 médailles de Rabat : 2or, 2 argent et 2 bronze avec une 4e place au classement par équipes.

L’équipe de Tunisie de Taekwondo s’est distinguée aux Jeux africains en glanant 6 médailles (2 or, 2 argent et 2 bronze) terminant à la 4e place au classement par équipes : «C’est une belle moisson. Mais nous aurions pu glaner beaucoup plus de médailles d’or. Hédi Naffati (-58 kg) et Ikram Dhaheri (-49 kg) étaient parmi les grands favoris pour remporter de l’or. Sauf que Dhaheri a été blessée et Naffati a été battu par un imposant adversaire nigérian. Ils se sont ainsi contentés de deux médailles de bronze. », a noté le DTN, Ridha Houimli.

Jendoubi et Kattous en or
Les deux médailles d’or ont été remportées par Khalil Jendoubi (-54 kg ) et Firas Kattous (-74 kg ). Chacun d’eux a gagné quatre combats  pour accéder en finale où ils ont pris le meilleur sur deux adversaires plus chevronnés qu’eux : «Jendoubi, qui participe pour la première fois dans la catégorie senior, a excellé en battant en finale un adversaire égyptien classé parmi les premiers mondiaux  de la catégorie de poids (-54 kg). Il a exprimé sa grande joie par un geste jugé antisportif. Il s’est excusé même si nous sommes persuadés que son geste n’était pas antisportif. Pour sa part, Firas Kattous a dominé en finale son adversaire marocain et a mérité amplement sa médaille d’or», nous a-t-il confié.
Les deux médailles d’argent ont été remportées par Yacine Khezami ( -63 kg ) et Ameni Layouni (- 73 kg ) qui ont été battus en demi-finale par des adversaires beaucoup plus expérimentés qu’eux : «Le niveau technique du taekwondo en Afrique a beaucoup progressé par rapport aux dernières éditions. De ce fait, participer avec 9 athlètes et rentrer avec 6 médailles est une belle performance qui confirme bel et bien le travail technique bien fait par  l’entraîneur russe Korbane qui n’a même pas une année à la tête de l’équipe nationale», a tenu à souligner le DTN.

Le championnat d’Afrique chez nous
Beaucoup d’échéances internationales sont programmées pour l’année prochaine, à commencer par le championnat d’Afrique des séniors, Hommes et Dames, qui se déroulera chez nous, ainsi que le championnat du monde junior et le tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques 2020 : «Nous préparerons tous ces rendez-vous internationaux en prenant part à des Opens de grand niveau et en effectuant des stages à l’étranger et à domicile en compagnie des équipes étrangères. Nous avons atteint un niveau respectable à l’échelle mondiale a prouver lors des prochaines échéances internationales», a conclu notre interlocuteur.
S.K.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire