Champions en titre, les Etoilés débutent aujourd’hui la campagne pour préserver leur bien.

La saison 2019-2020 démarre fort pour les clubs tunisiens engagés dans les épreuves arabe et continentale. Entre Ligue des champions, Coupe de la Confédération et Championnat arabe des clubs, on ne risque pas de s’ennuyer en cette fin d’été. Désormais, les clubs tunisiens démarrent tôt la saison à l’échelle internationale au vu du changement de calendrier opéré aux compétitions interclubs continentales, aligné sur celui de la C1 européenne et l’Europa League.
Le Championnat arabe des clubs champions n’est pas en reste et la nouvelle formule, adoptée depuis la dernière édition, s’étale désormais beaucoup plus dans le temps. En ce sens, l’Etoile Sportive du Sahel, détentrice de la dernière édition, part dès aujourd’hui à la reconquête de son titre en affrontant à Amman Chabab Al-Ordon pour le compte du premier tour (17h00).

Une journée entière pour voyager
Le voyage pour Amman a débuté lundi dernier. Après s’être entraînée à Sousse, la délégation étoilée s’est rendue à Tunis où elle a passé la nuit. Le lendemain à 9h00, Faouzi Benzarti et ses joueurs ont pris la direction de l’aéroport Tunis-Carthage pour s’envoler d’abord à destination du Caire.
Ils y sont arrivés à 14h00. Puis, ils ont pris un deuxième vol pour Amman. La délégation étoilée a atterri dans la capitale jordanienne à 17h15.
Une journée entière pour voyager, voire un peu plus si on compte le déplacement pour Tunis, ce n’est pas anodin. C’est même un peu long. A l’arrivée, les joueurs se sont contentés, d’ailleurs, d’une simple séance de décrassage.
Hier, l’équipe a effectué une séance d’application, à l’heure du match, sur la pelouse centrale du Stade international d’Amman qui abritera la rencontre.
On ne s’attend pas à ce que Faouzi Benzarti opère de grands changements par rapport au onze de départ qui a donné une raclée aux Guinéens de Hafia Conakry, samedi dernier en Ligue des champions africaine. Toutefois, il faut s’attendre à ce que le coach étoilé opte pour une prudence relativement mesurée. Il jouera sans doute l’attaque, comme à son habitude, mais sans prendre de risques inutiles.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire