Le cumul des 7 premiers mois de 2019 a enregistré une hausse de 13 % par rapport à la même période de 2018. Les Russes, toujours en tête, sont suivis des Tunisiens, des Allemands, des Algériens…

La région de Sousse a connu durant les 7 premiers mois de cette année (du 1er janvier au 10 août 2019) le retour en force des marchés classiques (allemand, britannique, russe, français) ainsi que les marchés local et algérien. C’est ainsi que durant cette période de 2019, les responsables du Commissariat régional au tourisme de Sousse ont enregistré un total de 3.300.129 nuitées contre 2.921.570 nuitées enregistrées à la même période de 2018, soit un écart positif de +13%. Les Russes arrivent en tête avec 798.480 nuitées, suivis des Tunisiens (468.343 nuitées), des Allemands (351.509), des Algériens (342.909), des Anglais (331.529) et des Français ( 154.187).

Taoufik Gaid, nouveau commissaire régional au tourisme à Sousse, nous a indiqué qu’un nouveau produit touristique se développe actuellement: c’est le tourisme de maisons d’hôte qui est un mode d’hébergement nouveau, valorisant notre patrimoine culturel matériel et immatériel.

Augmentation du flux des touristes

On dispose de plusieurs maisons d’hôtes dans la région. Il a cité, entre autres, Dar Khédija à Hergla, Dar El Goulli à Hammam-Sousse, Dar Antonia à la Médina.

Dans ce genre de tourisme, le touriste cohabite avec les propriétaires de la maison en payant son séjour et en partageant la vie quotidienne avec ceux-ci. En outre, il a remarqué que l’arrière-saison sera bonne et fructueuse avec l’augmentation du flux des touristes des marchés classiques surtout que la région dispose de divers produits dont le tourisme balnéaire, de santé, de bien-être (thalassothérapie, hydrothérapie, massages), golfique, (organisation de tournois internationaux de golf pour professionnels au terrain de golf d’El Kantaoui), culturel (musée archéologique, monuments historiques), de loisirs (centres d’animation dont celui du «son et lumière» d’Ezzahra, parcs de jeux, balades en mer, croisières).

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire