Les trois terroristes abattus lundi vers 6h30 dans une opération anticipative au niveau de la localité de Hidra (gouvernorat de Kasserine) portaient la nationalité algérienne, fait savoir Sofiène Sliti, porte-parole du pôle judiciaire de lutte contre le terrorisme.

 » Les terroristes neutralisés font l’objet de poursuites judiciaires « , a-t-il déclaré à TAP, précisant que le premier élément terroriste s’était retranché dans les montagnes tunisiennes depuis 2013. Il est impliqué dans la quasi-totalité des opérations terroristes survenues dans le pays depuis 2019, a-t-il ajouté.

Selon Sliti, le deuxième terroriste (40 ans) avait rejoint en mars 2015 les groupes terroristes retranchés dans les montagnes.

Le troisième (50 ans) avait été nommé en juillet 2017, émir de la brigade Okba Ibn Nafaa, présente dans le pays depuis 2012. Cet élément a rejoint les groupes terroristes en 2016, apprend-on de même source.

Plus tôt dans la journée, le ministère de l’Intérieur a souligné que les unités de la Garde nationale ont réussi en coordination avec l’Armée nationale, à neutraliser, trois terroristes dans une opération préventive au niveau de la localité de Hidra (gouvernorat de Kasserine)

Le chef du district de la Garde nationale à Hidra, le lieutenant Néjib Allah Cherni a trouvé la mort lors des affrontements armés.

Le département précise que cette opération préventive s’inscrit dans le cadre de la guerre contre le terrorisme et dans la traque des groupes terroristes, surtout sur les frontières ouest du pays.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire