Le but de Habib Oueslati vaut son pesant d’or. Car à deux buts contre un, les chances du Club Sportif Sfaxien demeurent intactes pour se qualifier aux demi-finales de la Coupe de la CAF d’autant que le match retour aura lieu sur la pelouse du Stade Taïeb-Mehiri.

Il a suffi d’un bon changement opéré par Ruud Krol qui a incorporé au début de la deuxième mi-temps Habib Oueslati pour que l’attaque sfaxienne carbure mieux. C’est qu’en incorporant un milieu offensif, Krol a fini par comprendre après cinquante minutes de jeu que pour gagner le match, il fallait remporter la bataille du milieu.

Le technicien hollandais a vu juste et Habib Oueslati de marquer un but à six minutes de la fin du temps règlementaire, un but qui a redonné espoir à ses coéquipiers en prévision de la manche retour.

Mental d’acier

Ruud Krol est parti en Zambie avec un effectif amoindri. Il a dû composer avec les moyens du bord. Par ailleurs, le CSS a livré une petite prestation durant la première mi-temps. Hamza Mathlouthi et ses camarades ont même subi le jeu de leur adversaire durant la période initiale. Une domination qui s’est prolongée après la pause et a été confirmée par un deuxième but.

Après une bataille acharnée au milieu, Firas Chaouat s’est démarqué par une accélération sur le couloir gauche avant de servir Habib Oueslati sur un plateau. Ce dernier ne pouvait refuser un si joli présent et de mettre la balle dans les filets

Un but qui, comme nous l’avons signalé au début de l’article, vaut son pesant d’or. Et si ce but a été inscrit à six minutes de la fin du temps règlementaire, c’est grâce à la détermination des hommes de Ruud Krol qui se sont montrés combatifs jusqu’au bout et n’ont cédé à aucun moment au fatalisme.

En football, tant que l’arbitre n’a pas donné le coup de sifflet final, il ne faut jamais baisser les bras. Pour ce faire, il faut avoir un mental d’acier. Habib Oueslati, mais également Firas Chaouat, ont fait preuve d’un sang froid et, surtout, d’une volonté à toute épreuve. Et cela a fini par payer.

Grâce au but de Oueslati, les Sfaxiens aborderont le match retour comptant pour les quarts de finale de la Coupe de la CAF avec sérénité. Ils n’ont qu’ à afficher la même détermination pour décrocher leur billet pour les demi-finales.  

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire