L’équipe de campagne du candidat du parti  » Au cœur de la Tunisie « , Nabil Karoui, à l’élection présidentielle anticipée de 2019, a indiqué que la lutte contre la pauvreté et la marginalisation figurent parmi les priorités de son candidat, appelant à établir un « contrat social contre la pauvreté » garantissant la santé, l’éducation, le logement et l’eau.
Le dirigeant au sein du parti, Oussama Khelifi, a indiqué, dans une déclaration à l’agence TAP en marge d’une réunion avec les citoyens samedi à Menchia (Kairouan) que « les membres de la campagne ont préféré l’adoption de la communication directe avec les citoyens comme moyen pour présenter le programme de leur candidat Nabil Karoui, écroué à la prison de Mornaguia pour soupçons d’évasion fiscale et de blanchiment d’argent.  »
Plus tôt dans la journée, l’équipe de campagne de Nabil Karoui a inauguré le nouveau siège du parti dans le centre-ville du Kairouan. ‎
Sur un autre plan, Oussama Khelifi a estimé que l’arrestation de Nabil Karoui alors qu’il s’apprêtait à mener sa campagne électorale est contraire à la démocratie, soulignant la disposition du parti à poursuivre la mobilisation.
Evoquant le programme du candidat, il a souligné tout l’intérêt accordé au développement du concept de sécurité nationale pour associer des secteurs stratégiques et sensibles tels que l’eau, la santé, l’énergie, la sécurité alimentaire, le savoir et l’exploitation de toutes les potentialités pour éradiquer le terrorisme et restaurer le prestige de la Tunisie sur l’échiquier international.
Il convient de noter que l’équipe de campagne s’est déplacée après l’inauguration du siège régional du parti « Au Coeur de la Tunisie » dans la ville de Oueslatia et a mené des contacts directs avec les citoyens et distribué des tracts afin de faire connaître le programme électoral de leur candidat.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire