Mamadou Niang, Bruno Germain, Laurent Blanc, Basile Boli, Adel Chedly, Badra, Hagui, Bouazizi et Ayadi Hamrouni de la partie. Au final, l’assistance a eu droit à un spectacle haut en couleur ponctué par huit buts de chaque côté.

A l’occasion de l’ouverture officielle de l’école de football de l’Olympique de Marseille (France), un match spectaculaire et riche en émotions s’est déroulé dans le stade principal du complexe Five stars à Borj Touil. Le coup d’envoi du match entre les anciennes stars de l’OM et de la sélection tunisienne s’est donc déroulé dans l’enceinte sportive de l’OM school Tunis. Les débats étaient très animés et riches en émotions sur le terrain baptisé stade international Five stars club du nom du complexe qui l’abrite.
Le score de (8-8) reflète le spectacle qu’ont offert les acteurs des deux équipes. Chaque équipe ayant eu sa mi-temps.
La Tunisie a mené (7-3) à la pause avant de se faire rejoindre par l’OM lors du second half, achevant le match sur une parité. On regrettera l’absence de penalties pour départager les deux équipes à défaut de prolongations.

Adel Chedly avec l’OM !
A la fin de la partie, on a pu obtenir le témoignage de Adel Chedly, l’ancienne vedette de l’Etoile Sportive du Sahel, tout heureux d’avoir participé à la rencontre avec l’OM. Un fait surprenant pour un joueur qui n’a jamais porté la tunique de l’équipe phocéenne: « C’est mon ami Kamel Meriem qui m’a convié à participer à cette rencontre. Ce faisant, il y avait de nombreux joueurs qui ont participé au match comme Ecker, Abriel ou Arrache pour ne citer que ces derniers. La présence de Mamadou Niang en attaque, Bruno Germain et Laurent Blanc en défense ou Basile Boli sur le banc ont procuré des allures de Galactiques à l’équipe de l’OM».

Spectacle pyrotechnique impressionnant
Côté tunisien, on a eu le loisir d’apercevoir les anciennes gloires du football tunisien dont on ne compte plus le nombre de capes en équipe première. Khaled Badra, Karim Haggui, Riadh Bouazizi, Imed Mhadhebi, Khaled Fadhel, Lotfi Rouissi, Mounir Boukadida, Ayadi Hamrouni et tant d’autres ont relevé les débats en démarrant en trombe la rencontre pour mener rapidement sur le score de (5-1). Il y avait aussi une ambiance bon enfant dans les tribunes où les fans ont entonné les hymnes nationaux des deux pays amis, la France et la Tunisie, avec la présence de l’ambassadeur de France, Olivier Poivre d’Arvor. Un groupe de supporters marseillais basé à Tunis a aussi entonné des chants à la gloire de l’OM, et ce, en offrant un spectacle pyrotechnique impressionnant.
C’était une soirée réussie pour les débuts de l’OM school qui va entamer ses activités dès la semaine prochaine avec les nombreux éléments inscrits. Une démonstration technique a été faite sur les terrains annexes avant le début de la partie entre les légendes.
 
Une école pionnière
L’Olympique de Marseille piocherait éventuellement ses futures pépites et footballeurs en herbe tout près de chez elle à Tunis.
Une marque de confiance inestimable de la part d’une prestigieuse académie de football française qui a ouvert ses portes au complexe «Five stars» à Borj Touil (Ariana). Il se situe à moins de cinq kilomètres de l’hypermarché de la région. Par ailleurs, OM school devrait s’implanter dans d’autres pays du Maghreb selon les responsables du club phocéen. L’OM school de Tunis est une école pionnière au Maghreb.  À cette occasion, des festivités ont célébré avec faste les cent-vingt ans du club. Elles ont été organisées autour d’un match de gala à partir de 17h00 jusqu’à 21h00.
Toutefois, la directrice de l’école, Kaouther Belhaj, veut faire comprendre que cette infrastructure n’est pas un centre de formation destiné à former des joueurs professionnels mais une école pédagogique et éducative.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire