Une véritable fête du cinéma d’auteur arabe, tunisien et mondial aura lieu du 12 au 18 avril à Gabès, et ce, à l’occasion de la 1ère édition du Gabès Cinéma Fen. Ce festival annuel a changé de nom après ses trois premières éditions. Donc, ce grand rendez-vous cinématographique repart à zéro avec une nouvelle association (Joussour), une nouvelle direction (Fatma Chérif, Sami Tlili, Malek Gnaoui, Zied Meddeb Hamrouni, Amel Ben Attya) qui ont eu l’audace d’organiser ce prestigieux festival avec bien sûr la collaboration de quelques professionnels assez réputés pour ce genre d’événements.
«Ce festival se veut un projet hors des sentiers battus avec un programme riche et varié invitant à la réflexion et insufflant une dynamique culturelle à Gabès, avec ses délégations : Matmata, Hamma, Mareth, Souk Jarra et Souk El Menzel. Cette 1ère édition vise aussi à mettre en lumière le grand potentiel de cette région et surtout à initier les habitants de Gabès aux différentes formes artistiques contemporaines en s’invitant auprès des cinéphiles et en investissant l’espace public», a souligné la dévouée Fatma Chérif, déterminée à réussir ce festival Gabès Cinéma Fen 2019.

50 films au programme
Ce grand événement cinématographique et culturel sera inédit pour les cinéphiles du Sud tunisien, avec une programmation de 50 films, comptant le meilleur des œuvres du cinéma arabe actuel, du cinéma indépendant international. Au programme, en compétition officielle, sept films de fiction («Youmeddine», «Dachra», «The Day», «Poisonous Roses», «Heaven without people», «Akasha», «Mafak»), sept films documentaires («La voie normale», «We could be heroes», «You come from far away», «What comes around», «Cornered in Molenbeek», «Wild relatives», «Erased») et enfin huit courts métrages. «La compétition officielle comprend des sections parallèles telles que Fenêtre sur le cinéma tunisien, les cinémas du monde, cinéma pour enfants, hommage à Youssef Ben Youssef et rétrospectives», a encore ajouté Fatma Chérif accompagnée de ses collaborateurs.

Hend Sabri et Ilhem Chahine au rendez-vous
Les cinéphiles, le public de Gabès et les professionnels du 7e art auront des rendez-vous avec la vedette du cinéma égyptien, l’actrice tunisienne Hend Sabri et Sofiane El Fani et Amine Messaâdi qui animeront des ateliers de formation et des masters class de direction de la photographie et aussi la direction d’acteurs.
Ilhem Chahine, l’une des plus grandes actrices égyptiennes et dans le monde arabe, sera l’invitée d’honneur de ce festival Gabès Cinéma Fen 2019.
Le panel de ce festival va traiter la problématique de «l’avenir du cinéma arabe» en abordant plusieurs thèmes en rapport avec la production, la distribution et le financement. Les débats sur ces cinémas arabes, reflets de la société, seront modérés par Lamia Guiga Belgayed et Samia Labidi.

Night/Ext en ouverture
Le festival Gabès Cinéma Fen s’ouvrira le vendredi 12 avril avec la projection du film égyptien «Night/Ext» réalisé par Ahmed El Sayed Abdallah. Cette première projection en Tunisie se fera en présence de l’équipe du film composée des vedettes Karim Kassem, Mona Hala et Shérif El Desouki, lauréat du prix du meilleur acteur au festival international du Caire.
Au programme final de cette 1ère édition, le volet «ART Shows» qui se veut un espace de rencontres autour des différentes formes : des vidéastes, photographes et performeurs seront motivés pour présenter leurs créations (art vidéo, réalité virtuelle, happening) avec les cinéphiles gabésiens en investissant l’espace public de la ville de Gabès. L’ouverture de ce show visuel aura lieu à El Kazma.

Hala Lotfi, présidente du jury
La réalisatrice égyptienne Hala Lotfi sera la présidente du jury des longs et courts métrages. Les membres du jury sont Antonio Valerio, Najoua Zouhair, et le jury des films documentaires sera composé de Abbès Fadhel, Mohamed Rached et Baya Medhaffar.
Ce festival constitue une expérience très forte. Le cinéphile vit, pendant une semaine, dans une sorte de monde parallèle déconnecté de la réalité, où les discussions sont entièrement orientées par le cinéma et des sujets inhérents à l’événement et aux films du jour.

Karray BRADAI

Charger plus d'articles
Charger plus par Karry BRADAI
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *